Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nancy : six militants soupçonnés d'avoir décroché des portraits d'Emmanuel Macron entendus par la police

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Six militants d'Action Non violente-COP 21 convoqués ce jeudi 11 juillet au commissariat de Nancy. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à des actions "décrochage" du portrait d'Emmanuel Macron dans des mairies de Meurthe-et-Moselle le 3 juillet. Deux d'entre eux seront convoqués devant la justice.

Les militants entendus par la police ont reçu ce jeudi matin le soutien d'une dizaine de personnes devant l'hôtel de police de Nancy
Les militants entendus par la police ont reçu ce jeudi matin le soutien d'une dizaine de personnes devant l'hôtel de police de Nancy © Radio France - Mohand Chibani

Nancy, France

Les six militants d'Action non violente-COP 21 convoqués à l'hôtel de police de Nancy, ce jeudi 11 juillet, sont arrivés vers 9 heures soutenus par une dizaine de personnes qui portaient banderoles et pancartes. "Soutenons les activistes du climat, #décrochonsMacron" pouvait-on lire.

Les militants sont soupçonnés d'avoir décroché des portraits du président de la République, Emmanuel Macron, dans cinq mairies de Meurthe-et-Moselle : Pulnoy, Maxéville, Richardménil, Chaligny et Messein le mercredi 3 juillet. Ils sont entendus pour "vol aggravé". 

Le collectif Action Non Violente-COP 21 déclare mener ce type d'action dans toute la France, "en réaction à la réponse inacceptable du gouvernement face au dérèglement climatique". Selon lui, "le nombre de portraits décrochés en France s'élèvent à 104, actions qui ont fait l'objet de 107 auditions par la police, 68 gardes à vue, 40 personnes poursuivies et 13 procès", a comptabilisé le collectif.

Selon ANV-COP 21 , une nouvelle action de décrochage s'est organisée ce jeudi 11 juillet à la mairie de Vandœuvre dans l'agglomération de Nancy. 

Les six militants seront remis en liberté en soirée. Deux d'entre eux seront jugés devant le tribunal correctionnel de Nancy le 9 octobre prochain pour vol en réunion et refus des prélèvements destinés à alimenter le fichier national des empreintes génétiques.

Des pancartes boulevard Lobau devant l'hôtel de police de Nancy pour alerter les automobilistes  - Radio France
Des pancartes boulevard Lobau devant l'hôtel de police de Nancy pour alerter les automobilistes © Radio France - Mohand Chibani