Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : ASNL : la saison 2019-2020

Nancy : trois supporters de l'ASNL placés en garde à vue après avoir visé un arbitre avec un laser

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Trois supporters de l'AS Nancy Lorraine ont été placés en garde à vue ce mercredi. Ils auraient visé un arbitre lors du match Nancy-Le Mans au stade Picot le 16 août avec un faisceau laser. L'arbitre a porté plainte.

Le rayon laser a été utilisé depuis la tribune Piantoni lors du match Nancy-Le Mans le 16 août
Le rayon laser a été utilisé depuis la tribune Piantoni lors du match Nancy-Le Mans le 16 août © Maxppp - Cédric Jacquot

Nancy, France

C'était en marge des injures homophobes lancées lors de la rencontre AS Nancy Lorraine - Le Mans, le 16 août, au stade Picot. L'arbitre central du match, Mehdi Mokhtari, a été visé par un faisceau laser à la 69è et la 94è minutes, selon ses dires. Il a porté plainte à Dax.

Trois supporters identifiés

Grâce à la vidéo, trois supporters du club de football nancéien ont été identifiés et convoqués ce mercredi à l'Hôtel de police de Nancy. Les trois hommes sont âgées de 21, 22 et 32 ans et habitant le Toulois, se trouvaient dans la tribune Piantoni et ont utilisé un laser de plus de 500 mètres de portée. 

Selon le parquet de Nancy, l'un d'eux reconnaît avoir visé le dos de l'arbitre. Les deux autres disent avoir pointé le faisceau en direction d'une tribune vide. Des vérifications sont en cours. Les supporters sont convoqués devant le parquet ce jeudi matin pour "violence avec arme dans une enceinte sportive". Ils s'exposent à des interdictions de stade, précise encore le parquet.

Choix de la station

France Bleu