Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nancy : un détenu met le feu à sa cellule, une surveillante blessée

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une surveillante de la prison de Nancy-Maxéville a été hospitalisée ce samedi matin après avoir fait un malaise alors qu'elle intervenait sur un feu de cellule. C'est un détenu qui aurait mis le feu à un matelas.

Prison Nancy
Prison Nancy © Radio France - Photo Mohand Chibani

Une surveillante de 34 ans de la prison de Nancy-Maxéville est tombée en détresse respiratoire alors qu'elle intervenait sur un feu de cellule peu après 8h30, samedi.

Légèrement blessée, elle a été prise en charge par les secours et hospitalisée à l'hôpital central de Nancy, dont elle est sortie à la mi-journée selon Fadila Doukhi déléguée régionale du syndicat pénitentiaire FO. "Les collègues ont été réactifs et ont rapidement réalisés les gestes de premiers secours" explique Fadila Doukhi.

Selon les premiers éléments, c'est un détenu qui aurait mis le feu à son matelas. "Ce sont des matelas qui dégagent rapidement beaucoup de fumée quand ils prennent feu, détaille Fadila Doukhi. Trois surveillants se sont équipés avec des masques pour éteindre le feu et sortir le détenu. C'est à ce moment que ma collège a fait un malaise". L'origine de ce malaise n'est pas encore connue.

Le détenu a été légèrement blessé est également transporté à l'hôpital central de Nancy. Cet homme est emprisonné pour une série d'infractions routières. Il lui reste encore un an de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess