Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : affrontements dans le centre-ville, 11 interpellations... la soirée hommage à Steve dégénère

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

À partir de 21 heures, plusieurs centaines de manifestants ont défilé aux alentours de la place du Bouffay pour rendre hommage à Steve Maia Caniço, mort noyé dans la Loire il y a deux ans lors d'une intervention policière. La manifestation a vite dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre.

Les restes des affrontements étaient encore bien visible, hier soir, rue de la paix.
Les restes des affrontements étaient encore bien visible, hier soir, rue de la paix. © Radio France - Paul Sertillanges

Après la marche blanche en hommage à Steve Maia Caniço, une autre manifestation a été organisée pour commémorer la disparition du jeune homme qui s'est noyé dans la Loire suite à une intervention policière lors de la fête de la musique, il y a deux ans. Peu après 21 heures,   les premiers affrontements ont débuté avec les forces de l'ordre. 11 personnes ont été interpelées et quatre membres de forces de l'ordre sont blessés.

500 policiers et gendarmes mobilisés

Les plusieurs centaines de manifestants (600 selon la police) étaient encadrés par un dispositif important des forces de l'ordre avec 500 gendarmes mobiles et CRS. Ces derniers ont empêché le cortège de pénétrer dans le cœur du centre-ville, au moyen de nombreux tirs de gaz lacrymogènes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

C'est vers 22 h 30 que les manifestants quittent finalement Feydeau - après près d'une heure et demi d'affrontements - via la chaussée de la Madeleine, en utilisant sur la route du mobilier urbain et des panneaux électoraux pour créer des barricades

J'ai deux tables et des chaises qui sont cassées. Il y en a marre.                
- Kiymet, gérante du Yayla Kebab

Les restaurateurs des alentours ont particulièrement souffert lors de cette première soirée sans couvre-feu. "On a perdu des plateaux, des couverts, des clients sont partis sans payer", souffle Kiymet, gérante du Yayla Kebab, à proximité de la rue de la paix, où beaucoup d'affrontements ont eu lieu.  "Ils ne nous laissent pas travailler tranquille. Franchement, là, ils nous ont fait un gros cadeau", ironise-t-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess