Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : annulation surprise de la manifestation pour la réunification de la Bretagne de samedi

mercredi 27 septembre 2017 à 10:42 Par Tudi Crequer, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Loire Océan

La décision est tombée dans la nuit. Les co-présidents de l'association Bretagne Réunie ont décidé d'annuler le rassemblement prévu ce samedi 30 à Nantes. Ils estiment ne pas pouvoir "assurer la sécurité des biens et des personnes" à cause de "groupuscules extrêmes".

Contrairement à 2016, la Breizh Manif n'aura finalement pas lieu ce samedi
Contrairement à 2016, la Breizh Manif n'aura finalement pas lieu ce samedi © Maxppp - OLANRIVAIN

Nantes, France

Le rassemblement est prévu de longue date, et pourtant, hier, "la coprésidence de Bretagne Réunie" a décidé "d’annuler la manifestation prévue samedi 30 septembre".

Des menaces pour la sécurité

Dans un communiqué, l'association s'explique contrainte d'annuler ce rendez-vous à cause de "divers échanges écrits violents qui ont eu lieu entre des groupuscules extrêmes". Les co-présidents se disent également victimes de "menaces" et qu'en raison de ces messages ils "ne peuvent pas garantir, samedi prochain, la sécurité des personnes et des biens".

Une deuxième raison est invoquée par les organisateurs de la Breizh Manif. Les co-présidents estiment que la manifestation est détournée de sa vocation première "à des fins partisanes" et que ces "groupuscules (...) ont la vive intention de scander des slogans n’ayant rien à voir avec la réunification de la Bretagne". Le communiqué se termine par la promesse de Bretagne Réunie à organiser "un nouvel événement dans lequel nous pourrions nous retrouver en toute sérénité".

Un rassemblement malgré tout maintenu par 44=Breizh

Dans le viseur de Bretagne Réunie, il y a notamment, à gauche, le groupe 44=Breizh. Quelques heures avant l'annonce de l'annulation ce collectif avait lui aussi publié un communiqué dans lequel ils appelaient à se rendre à Nantes ce samedi tout en dénonçant "la dépolitisation totale de la lutte pour la Réunification de la Bretagne, imputable à l’association Bretagne Réunie qui s’est petit à petit isolée".

"En adoptant une position ambiguë à l’extrême droite, Bretagne Réunie a attisé la méfiance envers ses rassemblements pour bon nombre de Bretons qui n’ont pas et plus envie de venir défiler aux côtés de groupuscules racistes et violents" écrit également le collectif.

Contacté ce mercredi matin par France Bleu, 44=Breizh "refuse l’annulation de la manifestation pour l’unité de la Bretagne par l’association Bretagne Réunie au dernier moment" et explique qu'un rassemblement statique est malgré tout maintenu ce samedi à Nantes à 15h au Miroir d’Eau face au Château des Ducs de Bretagne.

.