Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Faits divers – Justice

Nantes : au guichet de la "Sécu" il refuse d'attendre son tour et casse tout

mardi 5 décembre 2017 à 18:30 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan

Un homme a semé la pagaille lundi au guichet de la Caisse primaire d'assurance maladie de Nantes où il n'a pas supporté de devoir attendre son tour, il a insulté le personnel et cassé le matériel informatique.

Il casse tout au guichet de la CPAM de Nantes Beaulieu - Illustration
Il casse tout au guichet de la CPAM de Nantes Beaulieu - Illustration © Maxppp -

Nantes, France

Un homme de 22 ans a été interpellé lundi matin à Nantes après avoir vandalisé les guichets du hall d'accueil de la Caisse primaire d'assurance maladie rue Gaëtan Rondeau dans le quartier Beaulieu. L'usager s'est présenté devant un agent d'accueil et a dit qu'il ne voulait pas attendre son tour. Il a alors commencé à insulter le personnel pendant qu'un employé appelait la police.

Il passe de bureau en bureau et casse tout

Le jeune homme hurle toute une série de noms d'oiseaux aux agents, il leur dit qu'il va "tout péter" et qu'il va "tout faire sauter", il passe ensuite de bureau en bureau et casse l'ensemble des écrans et des claviers d'ordinateurs. La CPAM n'a pas encore évalué le préjudice. Aucun employé n'a été blessé mais tous ont été choqués, les guichets sont d'ailleurs restés fermés jusqu'en fin de journée.

Quand les policiers arrivent sur place, ils trouvent le jeune homme sur le trottoir. Il a été conduit à l'hôpital psychiatrique Saint-Jacques à l'issue de sa garde à vue.