Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation devant le CHU de Nantes : "Ces personnes sont irresponsables" dénonce la préfecture

-
Par , France Bleu Loire Océan

Près de 300 personnes se sont réunies dans le calme ce lundi soir devant le CHU de Nantes pour remercier le personnel soignant. La préfecture des Pays de la Loire dénonce leur attitude.

Façade de la préfecture de Nantes
Façade de la préfecture de Nantes © Radio France - Louis de Bergevin

La préfecture des Pays de la Loire ne mâche pas ses mots après le rassemblement dans le calme d'environ 300 personnes ce lundi soir devant le CHU de Nantes. "Il faut dénoncer l'irresponsabilité de ces personnes" affirme Johann Mougenot, directeur de cabinet du préfet des Pays de la Loire. 

Johann Mougenot

Venus remercier le personnel soignant, les manifestants ont également dénoncé la gestion du gouvernement depuis le début de la crise sanitaire. "Ces personnes se sont crues au-dessus des règles sanitaires et au-dessus des lois puisqu'en cette période, il y a une interdiction de réunion sur la voie publique au-delà de 10 personnes" précise Johann Mougenot.

Des manifestants devant le CHU de Nantes
Des manifestants devant le CHU de Nantes © Radio France - FC

Aucune sanction

Aucun manifestant n'a été verbalisé. "Ces personnes ont enfreint un décret mais face à cette manifestation, il ne s'agissait pas de semer plus de troubles qu'il n'y en avait déjà" reconnait directeur de cabinet du préfet des Pays de la Loire. "On ne s'interdit pas à l'avenir de sanctionner ce type de comportement" conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess