Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : de nouvelles violences dans le quartier du Breil

mercredi 4 juillet 2018 à 18:18 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 à 8:04 Par Marion Fersing et Louis de Bergevin, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu

C'était la crainte après la première vague d'émeutes, dans plusieurs quartiers nantais, dans la nuit de mardi à mercredi : de nouvelles violences ont eu lieu ce mercredi soir au Breil.

De nouveaux incendies au Breil après ceux de la nuit de mardi à mercredi
De nouveaux incendies au Breil après ceux de la nuit de mardi à mercredi © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

Après les émeutes qui ont touché plusieurs quartiers nantais, dans la nuit de mardi à mercredi, après la mort d'un jeune homme, tué par balle par un CRS au Breil, les habitants, les élus et les forces de l'ordre craignaient que les violences reprennent dans les nuits et les jours qui viennent.

Des véhicules incendiés et des échauffourées

Ce fut le cas dans la nuit de mercredi à jeudi dans les quartier du Breil, de Malakoff et des Dervallières. Des dizaines de voitures ont été incendiées, mais aussi deux bâtiments : l'atelier de bricolage des Dervallières et la maison des Haubans, à Malakoff.

Les forces de l'ordre étaient présentes dans le quartier. Elles ont commencé par repousser des jeunes à grands coups de grenades lacrymogènes. Avant d'encadrer l'intervention des pompiers, très sollicités. 

Voitures brûlées dans le quartier Malakoff - Radio France
Voitures brûlées dans le quartier Malakoff © Radio France - Louis de Bergevin

"On défend notre cause. Il faudrait que le policier soit puni. Ce n'est pas juste de la légitime défense, c'est un meurtre" expliquait une jeune fille. Les habitants, eux, comprenaient : "C'est disproportionné quand on voit les flashs-bals, les casques, expliquait ce père de famille. Quand ils ne viendront pas, il n'y aura rien."

Dans les recoins sombre, on apercevait des silhouettes cagoulées courir. Les voitures de guetteurs fonçaient. Et les flammes éclairaient presque toutes les rues du quartier du Breil.

Ce n'est que tard dans la nuit que les affrontements se sont calmés, alors que les pompiers étaient encore à pied d'oeuvre pour éteindre les nombreux incendies.