Faits divers – Justice

Nantes : des CRS pour sécuriser les lignes de transport après les agressions d'agents de la TAN

Par Mikaël Roparz, France Bleu Loire Océan jeudi 19 février 2015 à 13:18

Le tramway de la ville de Nantes
Le tramway de la ville de Nantes © Radio France/Mikaël Roparz

Le réseau de transports en commun de Nantes et de son agglomération est totalement à l'arrêt depuis jeudi matin après l'agression mardi soir d'un agent de prévention. Un autre avait été agressé la semaine dernière. Des renforts de sécurité sont déployés dans les transports.

"Aucun bus et tram ne circule jeudi matin (...) Il a été convenu que personne ne sorte ce matin et que les véhicules ne sortent pas de la journée ", explique Daniel Dugué, délégué CFDT de la Semitan. Les agents de la TAN, le réseau de transports nantais, sont en grève après l'agression d'un des leurs, mardi soir dans le quartier Bellevue à Nantes. Les agresseurs, un groupe d'une dizaine d'adolescents, ont pris la fuite avant l'arrivée de la police. 

Un autre agent a lui aussi été agressé la semaine dernière dans un autre quartier de la ville, à la Souillarderie.

Le trafic des bus et des tram est à l'arrêt. Les agents de la TAN ont manifesté jeudi matin à Nantes. 

Une demi-brigade de CRS va être déployée aujourd'hui pour sécuriser les lignes précise dans un communiqué Johanna Rolland, maire de Nantes. Elle "condamne avec la plus grande fermeté ces actes inadmissibles et réaffirme mon soutien àl’ensemble des agents de la SEMITAN, qui assurent un service public de grande qualité au bénéfice de tous les Nantais ."