Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : enfin des travaux pour essayer de sauver l'immeuble qui menace de s'effondrer

mercredi 26 juillet 2017 à 5:27 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Les habitants de cet immeuble de la rue de la Carterie, à Nantes, ont été évacués en urgence il y a maintenant huit mois. Le bâtiment s'est fissuré après le début des travaux pour construire un immeuble juste à côté. Des travaux viennent de commencer pour essayer de le sauver.

L'immeuble de la rue de la Carterie au mois de novembre
L'immeuble de la rue de la Carterie au mois de novembre © Radio France - Maureen Suignard

Nantes, France

Les travaux viennent enfin de commencer, à Nantes, pour essayer de sauver un immeuble qui menace de s'effondrer, rue de la Carterie, près de l'île de Versailles. Il y a huit mois, il a commencé à se fissurer. Les habitants ont été évacués en urgence. Depuis, ils attendent. Mais pas sûr que ce chantier leur permette de rentrer un jour chez eux.

Un autre immeuble en construction juste à côté, sur un terrain humide qui n'est pas stable

Ces travaux doivent permettre de consolider le bâtiment. lls vont faire tomber tout le coté de l'immeuble. Ils ont déjà attaqué les cheminées, au marteau. L'immeuble va être ouvert sur tout un coté. Chaque étage sera consolidé avec des barres de fer et puis ils refermeront. Le chantier va durer jusqu'à la mi-septembre, sans qu'on sache vraiment si ça permettra de sauver le bâtiment. Quant au chantier à coté, il est est toujours a l'arrêt. Il y a un énorme trou de plusieurs mètres. C'est le groupe Kaufman and Broad qui va construire là un nouvel immeuble, sur un terrain humide, pas stable du tout. C'est d'ailleurs au moment où ils ont creusé que plusieurs bâtiments alentours s'étaient fissurés.

Les habitants évacués en urgence il y a déjà huit mois

Les habitants de l'immeuble attendent donc toujours de savoir s'ils pourront rentrer chez eux. Enfin, pas tous. Certains ont été obligés de commencer une nouvelle vie, ailleurs, comme Vincent. Il en a gros sur le cœur parce qu'aujourd'hui, il se retrouve une deuxième fois a la rue. Sa propriétaire a fini par résilier son bail. Devant la façade fissurée de son ancien immeuble, il est amer : "il y en a partout ! Jusqu'au tuffeau en haut."

Je suis complètement déstabilisé et ému

Il y a huit mois, un expert, la main sur son épaule, lui affirmait pourtant qu'il n y avait pas de risque. Une semaine plus tard, c'est l'évacuation. Ce jour-la il laisse tout : 15 ans de vie, ses instruments de musique, son outil de travail. Il devra attendre deux mois pour récupérer seulement quelques affaire. Depuis, les démarches, la marie, le tribunal... Rien n'avance. L'immeuble est toujours interdit d'accès. Il a récupéré ses meuble il y a seulement 10 jours. Évidemment, on lui a payé l'hôtel. Mais là, c est fini. Et, donc, en plus, sa propriétaire a mis fin au bail. "Là, c'est la fin des haricots. Direction le CCAS (centre communal d'action sociale, ndlr) pour avoir un boîte postale la semaine prochaine. Et on va aller dormir là où on peut. Je suis complètement déstabilisé, je ne vous le cache pas et très ému". Une vie fissurée, comme l'immeuble.