Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : il masque sa plaque d'immatriculation avec du scotch pour tromper les radars

-
Par , France Bleu Loire Océan

Un jeune automobiliste de 20 ans s'est fait prendre à son propre jeu, ce mardi soir. En le contrôlant au-delà de l'heure d'entrée en vigueur du couvre-feu, les policiers nantais se sont aperçus qu'il avait minutieusement masqué sa plaque d'immatriculation pour ne pas être repéré par les radars.

Un automobiliste de 20 ans s'est fait arrêter, ce mardi soir à Nantes. Il avait posé sur scotch sur une partie de sa plaque d'immatriculation pour passer au travers des radars. Image d'illustration.
Un automobiliste de 20 ans s'est fait arrêter, ce mardi soir à Nantes. Il avait posé sur scotch sur une partie de sa plaque d'immatriculation pour passer au travers des radars. Image d'illustration. © Maxppp - Thomas Bregardis

Il avait tout réalisé avec une grande minutie et avait presque pensé à tout. Il est 23h15, ce mardi à Nantes. Intrigués par un automobiliste qui circule au-delà de l'heure d'entrée en vigueur du couvre-feu avec une plaque d'immatriculation non allumée, les policiers décident de passer à l'action et d'arrêter cette Peugeot 208. 

Il avait été contrôlé en excès de vitesse à plusieurs reprises

Lors du contrôle, les forces de l'ordre s'aperçoivent que l'homme, âgé de 20 ans, circule sans document d'identité ni titre de propriété du véhicule. En effectuant un rapide tour de la voiture arrêtée, les policiers nantais découvrent en plus que le jeune conducteur avait pris le soin de masquer sa plaque d'immatriculation pour ne pas être flashé. Et la patrouille va de surprise en surprise. En vérifiant sa plaque, les policiers s'aperçoivent qu'elle ne fait pas référence à la voiture arrêtée mais à une autre de marque Citroën. 

Roublard, le jeune contrôlé avait également scotché avec soin une des lettres de la plaque minéralogique avant et arrière de son véhicule pour passer au travers des flashs des radars automatiques. En passant le véhicule au fichier des infractions, les forces de l'ordre se rendent compte que "le véhicule avait été flashé à plusieurs reprises avec la plaque modifiée", indique une source policière. Interpellé dans la foulée, l'automobiliste de 20 ans a été conduit au commissariat et placé en garde à vue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess