Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Nantes : ils ont dû évacuer leur immeuble le soir du réveillon à cause d'un incendie criminel

-
Par , France Bleu Loire Océan

Trois feux volontaires dans les parties communes de cette copropriété nantaise ont contraint les habitants à évacuer le bâtiment en plein milieu de la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre. Il n'y a pas de blessé ; les pompiers sont vite intervenus.

Le premier feu s'est déclaré dans le local à poubelles.
Le premier feu s'est déclaré dans le local à poubelles. © Radio France - Paul Sertillanges

Nantes est touché depuis fin décembre par une série d'incendies volontaires dans des immeubles. Le dernier d'entre-eux, ce sont les habitants de cet immeuble, près du quai de la Fosse, qui en ont fait les frais, le soir du réveillon du nouvel an.

De la fumée dans les couloirs à 4 heures du matin

Christiane, membre du conseil syndical de la copropriété raconte que l'on a frappé à sa porte, vers 4 heures du matin : _"D'abord, je n'ai pas voulu ouvrir. On ne sait jamais à cette heure là. Puis quand j'ai vu que c'était noir à travers l'œilleton, j'ai ouvert et c'est là que j'ai vu une épaisse fumée. Je me dis 'là, ça craint'"._

Les pompiers ont évacué Christiane et une vingtaine d'autres personnes dans le hall de l'immeuble voisin, où ils sont restés une heure avant de pouvoir regagner leurs appartements. "Ils sont intervenus relativement vite", note la copropriétaire. 

L'électricité rétablie rapidement

Enedis est intervenu le matin même et vers 13 heures, il y avait à nouveau du courant. On peut toujours voir des traces noires à proximité du compteur électrique. "Et puis ça sent encore très fort, notamment à l'armoire électrique", poursuit Christiane.

Des débris sont encore visibles, au pied du compteur. - Radio France
Des débris sont encore visibles, au pied du compteur. © Radio France - Paul Sertillanges

Le troisième feu s'est déclaré dans le parking. On peut encore y voir une moto bien abîmée et des bouts de papiers placés dans les pneus de plusieurs voitures ; visiblement des tentatives avortées d'incendies volontaires.

Plusieurs véhicules ont été endommagés. - Radio France
Plusieurs véhicules ont été endommagés. © Radio France - Paul Sertillanges

L'assurance de la copropriété doit évaluer le préjudice dans les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu