Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Incendie à la cathédrale de Nantes : enquête ouverte, l'Etat "prendra toute sa part" à la reconstruction

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Loire Océan, France Bleu

La cathédrale de Nantes était en proie à un incendie "important" ce samedi matin. Le feu a été circonscrit vers 10h. La piste criminelle est pour le moment privilégiée, il y aurait eu en effet trois départs de feu.

Un incendie s'est déclaré ce samedi 18 juillet à la cathédrale de Nantes.
Un incendie s'est déclaré ce samedi 18 juillet à la cathédrale de Nantes. © AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS

Un incendie s'est déclenché dans la cathédrale de Nantes ce samedi matin, les pompiers ont été appelés à 7h44 par des passants. De grosses fumées noires sortaient du vitrail situé entre les deux tours de la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul. Mais le feu a été circonscrit vers 10h. La piste criminelle est pour le moment privilégiée, une enquête est ouverte pour incendie volontaire.

Suivez l'édition spéciale sur France Bleu Loire Océan : 

Le grand orgue entièrement détruit

En ouvrant ses volets ce samedi matin, Maxime Henri Rousseau, qui habite juste à côté de la cathédrale, explique avoir vu "une épaisse fumée et des flammes sortir de la grande verrière de la façade de la cathédrale, c'était très impressionnant".

104 pompiers et 45 engins ont été mobilisés. Deux nacelles ont arrosé la façade. Le périmètre autour de la cathédrale a rapidement été bouclé. Un peu avant 9h, le Codis expliquait à l'AFP que "le feu était en cours d'attaque". Le feu était alors "important" selon les pompiers.

Peu après 10h, le directeur départemental du SDIS 44 se voulait rassurant : "Nous ne sommes pas dans un scénario Notre-Dame de Paris" mais les pompiers "poursuivent les reconnaissances".  Selon Laurent Ferlay, le grand orgue semble "entièrement détruit" et "la plateforme sur laquelle il se situe est très instable et menace de s'effondrer". "Je voudrais souligner que suite à l'incendie de 1972, la toiture a été refaite en armature béton", a-t-il ajouté.

Les secours ont aussi "fait des reconnaissances du bâtiment et de la protection des œuvres d'art, en liaisons avec les autorités de la cathédrale". L'administrateur diocésain, le père François Renaud, en charge de la cathédrale, a pu rentrer avec les pompiers à l'intérieur de l'édifice. Il a pu constater que "le grand orgue avait complètement disparu". 

C'est très impressionnant et c'est une perte inestimable. - le père François Renaud

"La console de l'orgue de chœur a disparu en fumée et les stalles en bois attenantes. Derrière le grand orgue, il y a des vitraux d'origine qui ont tous volé en éclats. C'est une verrière complète du XVIe" qui a été détruite, a expliqué le père François Renaud à l'AFP, précisant qu'il y avait beaucoup de suie à l'intérieur de l'édifice.

Les pompiers seront certainement mobilisés "au moins toute la journée".

L'hypothèse criminelle privilégiée

Selon le procureur de la République de Nantes, l'hypothèse criminelle est privilégiée. D’après  le chef des services pompiers du département, il y aurait trois départs de feu, "un au niveau du grand orgue et deux départs de feu à gauche et à droite de la nef".

Mais ce samedi soir, le procureur indique qu'aucune trace d'effraction n'a été constatée. Une enquête judiciaire est ouverte pour incendie volontaire, le service régional de la PJ a été saisi.

"C'est une partie de notre histoire"

La maire de Nantes, Johanna Rolland, s'est rendue sur place : "Notre cathédrale, c'est évidemment un lieu majeur pour la communauté catholique, mais c'est un lieu pour tous les Nantais, c'est une partie de notre histoire, de notre patrimoine". Elle a tenu à rendre hommage aux pompiers : "Nous devons saluer la réactivité et le professionnalisme remarquable des équipes". 

C'est une journée de tristesse pour les Nantaises et les Nantais. - Johanna Rolland

L'édifice du XVe siècle, classée bâtiment historique depuis 1862, avait déjà été victime d'un incendie, en janvier 1972. L'incendie avait été déclenché accidentellement par le chalumeau d'un ouvrier qui travaillait sur un chantier de réparation de la toiture. La charpente de la cathédrale avait alors été détruite. 

"Place à la reconstruction" dit Jean Castex

Le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sont arrivés à Nantes peu avant 16h ce samedi. Jean Castex a tout d'abord salué les pompiers mobilisés. Le chef du gouvernement a pris la parole très rapidement : "Je voulais manifester à l'endroit des Nantaises et des Nantais la solidarité de la nation au moment où le drame frappe cette belle vile de Nantes. Place désormais à l'enquête placée sous l'autorité du procureur de la République, sur laquelle je ne possède aucun élément d'information, place aussi à la reconstruction, que je souhaite la plus rapide possible et à laquelle l'Etat prendra toute sa part".

"Chacun se sent touché au cœur" a souligné la ministre de la Culture. Pour Roselyne Bachelot, "c'est un grand chagrin". 

Le chef de l'Etat a également publié un message sur Twitter : "Soutien à nos sapeurs-pompiers qui prennent tous les risques pour sauver ce joyau gothique de la cité des Ducs".

Quentin tient un salon de coiffure à proximité du parvis de la cathédrale : "C'est triste, c'est un beau monument... Ce sont des vieux bâtiments, ça peut prendre feu vite, comme Notre-Dame de Paris", explique-t-il sur franceinfo.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess