Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Jeune homme tué par un policier à Nantes : la famille d'Aboubakar Fofana s'est constituée partie civile

lundi 9 juillet 2018 à 16:43 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu

La famille d'Aboubakar Fofana s'est constituée partie civile, ont annoncé leurs avocats ce lundi. Six jours après la mort du jeune homme de 22 ans tué par un CRS lors d'un contrôle de police quartier du Breil à Nantes, elle a désormais accès à toutes les pièces du dossier.

Les avocats de la famille d'Aboubakar Fofana Anne Bouillon et Franck Boezec.
Les avocats de la famille d'Aboubakar Fofana Anne Bouillon et Franck Boezec. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Les deux nouveaux avocats de la famille d'Aboubakar Fofana ne comprennent pas que le  CRS qui a tué le jeune homme mardi soir au Breil devant le 68 rue des Plantes au cours d'un contrôle de police soit simplement sous contrôle judiciaire et non sous bracelet électronique. Pas plus qu'ils ne comprennent l'énoncé de l'ouverture d'information judiciaire. Pour maître Franck Boezec, le policier devrait être poursuivi pour homicide volontaire et non pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner.  

Nous avons été sidérés par la posture prise par le procureur de Nantes dans cette affaire (...), quand un homme tue un autre homme généralement le procureur ouvre une enquête du chef d'homicide volontaire (...) ici ce n'est pas le cas (...) donc on a peur que le parquet (...) tire vers le bas la vérité" - Franck Boezec 

Les avocats lancent un appel à témoins

Franck Boezec lance aussi un appel à témoins. L'avocat et sa consœur maître Anne Bouillon appellent toute personne ayant assisté au drame à témoigner car pour le moment, disent-ils, à la lecture du dossier d'instruction, seuls six policiers et un témoin ont été entendus.  

La famille est heurtée par les "propos orduriers de la fachosphère"

La mère, la grande soeur, le petite frère et le grand frère d'Aboubakar Fofana ne s'exprimeront pas dans la presse. Submergés par la tristesse et dépassés par la médiatisation de l'affaire, ils préfèrent laisser leurs conseils le faire.  Anne Bouillon demande "respect et dignité".

La famille est heurtée par les propos orduriers et délétères relégués sur les réseaux sociaux par la fachosphère. C'est abjecte, il faut que ça cesse rapidement. La famille appelle au calme et au respect."

La mort d'Aboubakar Fofana a entraîné six nuits d'émeutes à Nantes avec quelques 175 voitures brûlées et de nombreux bâtiments publics incendiés.

Franck Boezec

Anne Bouillon