Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : les coups de feu n'étonnent pas les habitants quartier Bellevue

mardi 15 mai 2018 à 17:00 Par Audrey Dumain, France Bleu Loire Océan

Des coups de feu ont réveillé le voisinage du quartier Bellevue, à Nantes, dans la nuit de lundi à mardi. Trois jeunes, âgés de 18 à 25 ans, ont été blessés par des tirs de plomb. Leur vie n'est pas en danger mais les agresseurs n'ont pour le moment pas été retrouvés.

Les coups de feu on été entendus au niveau de l'arrêt Mendès-France.
Les coups de feu on été entendus au niveau de l'arrêt Mendès-France. - Google Maps.

Nantes, France

"Ça ne me choque même pas". Sabrina vit dans le quartier Bellevue, à Nantes, depuis six ans maintenant. De son appartement, elle a entendu trois coups de feu la nuit dernière. Pourtant, elle n'a pas paniqué : "il y a des bagarres entre jeunes tous les jours ici." Mais elle l'avoue, si elle pouvait, elle déménagerait : "j'aimerais vivre dans un endroit plus calme. J'ai peur pour mes enfants, ils sont encore petits."

Ne pas céder à la panique 

Hors de question pour Leila de quitter le quartier, et encore moins, de céder à la panique : "Il y a des risques partout, même dans le centre-ville, ça ne sert à rien d'être parano et de ne plus sortir."

C'est pourtant bien ce que font Gilles et Martine. Ils vivent depuis 40 ans dans le quartier et désormais ils ne sortent jamais de chez eux dans la soirée. "L'ambiance a complètement changé, je préfère rester enfermée chez moi", explique Martine. "Avant, on pouvait laisser la voiture ouverte, si on l'oubliait c'était pas grave. Maintenant, il ne faut surtout rien laisser dans la voiture, sinon tu finis avec une vitre brisée", ajoute Gilles. 

Comme Sabrina, Yolande, une autre habitante, aimerait quitter Bellevue, même si le quartier est agréable "en dehors de ces incivilités" : "Nous avons tous les commerces à proximité, il y a même un petit parc."

Enquête en cours 

Il n'y a pas qu'à Bellevue que des coups de feu ont été entendus. La semaine dernière, un adolescent a aussi été blessé par des tirs de plomb dans le quartier du Breil Malville. 

La police judiciaire est en charge de l'enquête. Pour le moment, aucun lien n'a été fait entre ces deux événements.