Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : les meurtriers de Romain Barré condamnés à des peines de 15 à 23 ans de prison

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Après dix jours d'audience, la cour d'assises de Loire-Atlantique a condamné ce mardi les meurtriers de Romain Barré à des peines de 15 à 23 ans de réclusion criminelle. Cet agent immobilier de 38 ans avait été étranglé puis jeté dans la Loire en septembre 2016.

L'avocat général avait requis 18 à 30 ans de réclusion contre les trois accusés
L'avocat général avait requis 18 à 30 ans de réclusion contre les trois accusés © Maxppp - Franck Dubray

Nantes, France

Une jeune femme et deux hommes ont été condamnés ce mardi à des peines de 15 à 23 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Loire-Atlantique pour le meurtre de Romain Barré. En septembre 2016, ils avaient étranglé cet agent immobilier de 38 ans pour lui voler sa voiture et avaient jeté son corps dans la Loire. 

Lundi, l'avocat général avait requis 18 à 30 ans de prison contre les trois accusés jugés depuis le 9 septembre à Nantes. Une peine de 23 ans a été prononcée contre le majeur au moment des faits, en 2016, et aujourd'hui âgé de 22 ans, de 17 ans contre un jeune homme mineur à l'époque aujourd'hui âgé de 19 ans, et de 15 ans contre le troisième membre du trio, une jeune fille actuellement âgée de 21 ans. 

Des accusés de 19, 21 et 22 ans

La cour d'assises a retenu l'excuse de minorité pour le plus jeune, qui était, comme l'autre homme, accusé de "meurtre ayant pour objet la préparation d'un délit ou l'impunité de son auteur". La jeune femme était accusée de "complicité de meurtre". En raison de l'âge d'un des accusés, le procès s'est tenu à huis clos, aucun public n'a pu y assister. 

Le 27 septembre 2016, Romain Barré s'était endormi dans sa voiture garée place Viarme, à Nantes, après une soirée arrosée passée dans un restaurant non loin de là. Il avait été agressé puis tué par ces jeunes qui lui ont volé sa voiture, sa carte bancaire et son téléphone. Sa disparition avait provoqué une vive émotion. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu