Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : six mineurs interpellés après des actes de violence devant plusieurs lycées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Des dégradations ont été commises ce vendredi matin devant plusieurs lycées nantais. Des voitures et des poubelles ont été incendiées. Six mineurs, âgés de 16 et 17 ans, ont été interpellées.

Deux voitures ont été brûlées à proximité du lycée Gaspard-Monge
Deux voitures ont été brûlées à proximité du lycée Gaspard-Monge © Radio France - Manon Klein

Nantes, France

Il s'agit probablement de nouvelles tentatives de blocus dans des lycées de Nantes, ce vendredi 8 novembre : des poubelles et des voitures ont été incendiées à proximité de cinq établissements. La vitre d'un abribus a également été saccagée. Six mineurs ont été interpellées. Ils sont âgés de 16 et 17 ans. Le lycée Sacré-Cœur est fermé pour la journée.

Cinq voitures brûlées

Trois voitures ont été incendiées, rue Francis Portais, à proximité du lycée Sacré-Cœur, et deux rue de la Fantaisie, juste à côté du lycée Gaspard-Monge. Les propriétaires des voitures brûlées à proximité de l'établissement situé au nord de Nantes ont porté plainte. Des feux de poubelles ont également été déclenchés près du lycée des Bourdonnières, du lycée Albert Camus et du lycée de Carcouet.

Au lycée Gaspard-Monge, la police et plusieurs témoins évoquent un groupe d'une cinquantaine de personnes. Ces derniers auraient, selon les forces de l'ordre, jeté des projectiles sur la vitre d'un tram et sur des ouvriers, qui travaillent sur un chantier voisin.

Des poubelles ont brûlé devant plusieurs établissements - Radio France
Des poubelles ont brûlé devant plusieurs établissements © Radio France - Manon Klein

La veille déjà, une tentative de blocus s'était déroulée au lycée Albert Camus. Des pavés ont été jetés sur les portes vitrées de l'établissement, et des poubelles ont été incendiées.

Six mineurs en garde à vue

Les six mineurs placés en garde à vue ont tous été interpellés aux alentours du lycée Gaspard-Monge. Parmi eux, trois adolescents de 16 ans. L'un d'entre eux est soupçonné d'avoir dégradé une voiture à l'aide d'un pavé, avec lequel il a brisé une vitre. L'autre, qui est élève au lycée, est suspecté d'avoir mis le feu à l'une des deux voitures incendiées près de l'établissement. Il aurait également jeté des projectiles sur les forces de l'ordre. Un troisième adolescent de 16 ans est soupçonné d'avoir également participé aux jets de projectiles.

Un autre mineur, âgé lui de 17 ans, a été interpellé dans la rue du lycée pour "participation à un groupement en vue de la préparation de dégradations ou destructions". Un autre jeune homme de 17 ans a été interpellé dans une rue à proximité du lycée Monge. Connus des services de polices, il est soupçonné d'avoir dégradé des biens en dissimulant son visage. Enfin, un adolescent a été interpellé avec sur lui un briquet chalumeau. C'est ce qu'indique la police. Âgé de 17 ans, il est également connu des forces de l'ordre.

Les élèves évoquent une mobilisation pour protester contre la réforme du Bac - Radio France
Les élèves évoquent une mobilisation pour protester contre la réforme du Bac © Radio France - Manon Klein

William Marois, recteur de l'académie de Nantes, condamne fermement ces violences. "C'est scandaleux et dramatique" précise t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu