Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : reconstitution technique de la mort de Steve lors de la fête de la musique

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Où et quand Steve Maïa Caniço est-il tombé à l'eau ? C'est tout l'enjeu de la reconstitution technique qui s'est déroulée ce mardi quai Wilson à Nantes. Une quinzaine de personnes y a participé dont deux experts avec le concours d'un opérateur de téléphonie mobile.

L'avocate de la famille de Steve Maïa Caniço avec à sa gauche le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc. L'affaire est dépaysée.
L'avocate de la famille de Steve Maïa Caniço avec à sa gauche le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc. L'affaire est dépaysée. © Radio France - Pascale Boucherie

C'est une question de chronologie et de lieu. La reconstitution technique qui s'est déroulée ce mardi quai Wilson à Nantes vise à savoir à quel moment précis et où exactement Steve Maïa Caniço est tombé à l'eau pendant la nuit de la fête de la musique.  Le corps de l'animateur périscolaire de 24 ans a été retrouvé le 28 juillet 2019 sur un autre quai de Loire au pied de la grue jaune, plus d'un mois après la soirée fatale du 21 juin 2019.

Plongeurs, experts et famille de la victime

Il ne s'agit pas de reconstituer la free-party au cours de laquelle les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes, mais d'essayer de déterminer à quelle heure et où exactement ce jeune animateur périscolaire de 24 ans a bien pu chuter. Car, pour le moment, la justice n'est pas certaine que Steve Maïa Caniço soit tombé dans la Loire lors de la charge controversée des policiers. Il a très bien pu tomber avant ou après l'intervention des forces de l'ordre. C'est le procureur Philippe Astruc qui le dit. Il s'exprime sur le dossier pour la toute première fois :

Plusieurs personnes sont tombées à la Loire avant l'intervention de la police durant la soirée, d'autres y sont tombées après. Il est donc très important de savoir très exactement si monsieur Maïa Caniço est tombé avant, pendant ou un petit peu après" - Philippe Astruc

Pour ce faire, les experts utilisent un mannequin et plusieurs téléphones portables. Ils cherchent à mesurer de quelle hauteur Steve Maïa Caniço a chuté, et comment son téléphone a réagi une fois immergé dans l'eau.  

Au mètre près, à la minute près

La justice tient à être précise au mètre près et à la minute près.  La reconstitution quai Wilson dure quatre heures. Le mannequin représentant la victime est jeté à l'eau à trois reprises, à trois endroits différents, à quelques mètres d'intervalle. Deux experts en téléphonie sont là pour enregistrer des données et voir comment le téléphone borne. A partir de là seulement on pourra établir les responsabilités des uns et des autres explique le procureur Philippe Astruc. La justice essaye aussi avec le fabricant chinois de tenter de restaurer le téléphone potable de Steve Maïa Caniço. A cette heure il n'a pas pu être rallumé.

Au total, une quinzaine de personnes a participé à cette reconstitution. Dont l'avocate de la famille de la victime, une équipe de plongeurs de la gendarmerie, deux experts en téléphonie et un représentant de l'opérateur en téléphonie mobile. 

L'équipe de plongeurs de la gendarmerie, quai Wilson.
L'équipe de plongeurs de la gendarmerie, quai Wilson. © Radio France - Pascale Boucherie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess