Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : un an après l'incendie de la Maison des Haubans, le quotidien des habitants de Malakoff est toujours bouleversé

-
Par , France Bleu Loire Océan

A Nantes, un an après l'incendie criminel qui a ravagé la Maison des Haubans dans le quartier de Malakoff, le quotidien des habitants est toujours bouleversé. Les associations et les services qui y étaient hébergés sont dispersés aux quatre coins du quartier.

La bibliothèque de la Maison des haubans totalement ravagée par un incendie dans le quartier Malakoff à Nantes
La bibliothèque de la Maison des haubans totalement ravagée par un incendie dans le quartier Malakoff à Nantes © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

Aboubacar Fofana, tué par le tir d'un CRS dans le quartier du Breil. Une flambée de violences un peu partout dans les quartiers avec à Malakoff la Maison des Haubans ravagée par les flammes. Un an après l'incendie criminel qui a détruit ce lieu dédié aux habitants du quartier, les associations et les services qui y étaient hébergés sont dispersés aux quatre coins du quartier - à l'exception de l'espace 11/15 ans et de l'espace de diffusion où se réunissent quelques associations- et le quotidien des usagers est bouleversé.

35 associations dispersées dans le quartier

La CAF est passée à la mairie annexe, le cyber centre a déménagé au premier étage de la rue d'Angleterre, les 35 associations de l'ancienne maison des haubans sont dispersées sur l'ensemble du quartier. Il ne reste plus rien de l'idée d'un lieu commun partagé, au grand regret du directeur du centre socio-culturel ACCOORD Michel Caillaud :

Michel Caillaud directeur du centre socio-culturel ACCOORD à Malakoff. - Radio France
Michel Caillaud directeur du centre socio-culturel ACCOORD à Malakoff. © Radio France - Pascale Boucherie

Il y a un avant et un après, c'est un vrai manque, même si on a réussi à relancer les activités il n'y a plus ce lieu où on se retrouvait tous" - Michel Caillaud

Hadja est accompagnée de sa mère Bouchra, toutes deux témoignent de ce grand chambardement :

"C'est dommage. La maison des haubans c'était grand, il y avait un peu de tout...  un cyber espace, la CAF, une bibliothèque, le secteur jeunes... et là tout est divisé et les nourrices le matin ne peuvent plus venir avec les enfants. Elles n'ont plus d'endroit où aller"

Karine Figiel-Boudaud, médiatrice sociale pour l'association "Accompagnement Administratif et Accès aux Droits pour tous". Désormais installée au 2ème étage du 1 rue d'Angleterre. - Radio France
Karine Figiel-Boudaud, médiatrice sociale pour l'association "Accompagnement Administratif et Accès aux Droits pour tous". Désormais installée au 2ème étage du 1 rue d'Angleterre. © Radio France - Pascale Boucherie

Même regret à la bibliothèque. Tous les livres ont brûlé, à part ce qui étaient en prêt.  Depuis les dons ont permis de refaire le catalogue  mais le local provisoire est quatre fois plus petit que celui d'avant. Sandrine est salariée :

"On avait 120m², maintenant on en a 32. Toilettes et placards compris" - la bibilothécaire Sandrine

Sandrine salariée de la bibliothèque (à gauche) et Ingrid venue emprunter des livres dans le mini local temporaire de la rue d'Angleterre. - Radio France
Sandrine salariée de la bibliothèque (à gauche) et Ingrid venue emprunter des livres dans le mini local temporaire de la rue d'Angleterre. © Radio France - Pascale Boucherie

La mairie ne prévoit pas de ré-ouverture de la maison des haubans avant encore deux ans.

Des palissades cachent les dégâts causés par l'incendie de la Maison des Haubans. - Radio France
Des palissades cachent les dégâts causés par l'incendie de la Maison des Haubans. © Radio France - Pascale Boucherie