Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Nantes : un homme armé inquiète les parents d'élèves d'un collège

-
Par , France Bleu Loire Océan

A Nantes, un climat d'inquiétude s'est abattu sur le quartier Saint-Joseph-de-Porterie. La rumeur d'un homme armé qui s'en prendrait aux enfants près du collège Simone Veil a enflé toute la semaine. En définitive il y a deux affaires distinctes.

Le collège Simone Veil à Saint-Joseph-de-Porterie.
Le collège Simone Veil à Saint-Joseph-de-Porterie. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

L'inquiétude s'est abattue sur le quartier Saint-Joseph-de-Porterie au nord de Nantes. La rumeur d'un homme armé qui s'en prendrait aux enfants près du tout nouveau collège Simone Veil a enflé toute la semaine. En définitive il y a deux affaires distinctes.

Une affaire close et une affaire en cours

La brigade criminelle est saisie car deux fillettes de 11 ans racontent avoir croisé le chemin d'un homme armé près du collège Simone Veil ce jeudi après-midi. L'une d'entre elle dit avoir été visée par cet homme et les deux enfants rapportent avoir entendu deux détonations. Les familles ont porté plainte. Les patrouilles de police sont renforcées. Et une association de parents d'élèves a envoyé un mail à l'ensemble des familles du collège pour les appeler à la plus grande vigilance. Xavier le père d'une des enfants agressée fait part de son inquiétude :

On est inquiet pour les enfants du quartier. Tant que cette personne est en liberté, sachant qu'on ne sait pas qu'elle est la nature du danger, on est inquiet. Donc on a alerté les parents pour qu'ils s'organisent. C'est une affaire qu'on prend au sérieux

Mais il y a aussi une deuxième affaire, close celle-ci : mercredi un voisin du collège, harcelé par des enfants qui sonnent chez lui sort un pistolet d'alarme. L'homme là a été entendu par les policiers. Dans les discussions dans le quartier tout se mélange, la psychose s'installe,  et elle est largement attisée par les réseaux sociaux.  Quant à la principale du collège Simone Veil, elle n'a pas souhaité s'exprimer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu