Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : Un homme pointe son arme sur la tempe d’une femme sur les quais d'une station de tramway

jeudi 29 novembre 2018 à 17:19 Par Mélodie Viallet, France Bleu Loire Océan

Une femme a été agressée par un homme d’une quarantaine d’années, ce mercredi à Nantes. Ce dernier a pointé un pistolet sur sa tempe. Ils se trouvaient sur les quais de la station de tramway Mangin.

 Une femme a été agressée sur le quai d'une station de tramway à Nantes
Une femme a été agressée sur le quai d'une station de tramway à Nantes © Maxppp - Romain Boulanger

Nantes, France

Un peu avant 18h, ce mercredi 28 novembre, un homme de 43 ans a agressé une jeune femme sur les quais de la station Mangin à Nantes. Visiblement très éméché, l’homme a pointé un pistolet sur la tempe de cette femme. La victime a alors pris la fuite. Dans le tramway, un témoin a aussitôt prévenu les forces de l’ordre. L’individu est ensuite monté dans la rame du tramway et a fait tomber son pistolet par terre. Il l’a ramassé et a actionné un bouton sur le côté du pistolet alors que le tram était bondé, mais personne n’a réagi.

L’individu arrêté et placé en garde à vue 

Cet homme a finalement été arrêté à la station Pirmil. Il était en possession d'un pistolet d'alarme dans son pantalon. Il a été placé en garde à vue et contrôlé positif à l’alcool avec un taux de 2,19 g. L’individu est connu des services de polices pour port d'arme.

En garde à vue il a reconnu s’être "pris la tête avec une jeune fille sur une question de porte du tramway et avoir sorti une arme pour la braquer avec" avant d’ajouter "c'était pour lui faire peur, pour la faire taire". La victime n'a pas été retrouvée.

L'homme a été déféré devant le parquet de Nantes pour une comparution immédiate, ce vendredi à 14h00.