Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : un important trafic de cigarettes démantelé

-
Par , France Bleu Loire Océan

250.000 cigarettes saisies et cinq personnes arrêtées en début de semaine à Nantes : c'est le bilan d'une vaste opération d'Europol contre le trafic de tabac. Deux personnes ont été mises en examen et écrouées.

Illustration, cigarettes de contrebande.
Illustration, cigarettes de contrebande. © Radio France - Isabelle Baudriller

Cinq personnes ont été arrêtées, et 250.000 cigarettes ont été saisies lundi à Nantes, annonce ce mercredi Europol dans un communiqué. Deux personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire, grâce à l'enquête, entre autres, de la section de recherches de Nantes, et du Groupe d'Intervention régional des Pays de la Loire. Le 9 avril déjà, Europol indique que "sept autres membres du même groupe" avaient été arrêtés à Nantes, Rodez et Montpellier. 

A cette occasion, "cinq tonnes de cigarettes contrefaites et 37.000 euros en espèce" avaient été saisis. "Ce groupe criminel est désormais entièrement démantelé", assure Europol. "Les enquêteurs français ont recueilli la preuve que plus de 75 tonnes de cigarettes contrefaites avaient été importées et distribuées dans toute la France."

Une valeur marchande de 37,5 millions d'euros

L’enquête de la SR de Nantes (44), du SEJF, de l’OCLDI, du GIR Pays de la Loire et du GGD de Loire-Atlantique sous la conduite de la JIRS de Bordeaux (33) et avec l’appui d’Europol, a permis d’établir que leur trafic avait généré l’importation en contrebande de 75 tonnes de cigarettes pour une valeur marchande estimée à 37,5 millions d’euros correspondant à une perte de recettes pour l’État de 22 millions d’euros. 

Des grossistes locaux servaient de point d’appui pour l’écoulement des marchandises. En tout, cinq individus impliqués ont été interpellés le 10 mai dernier, en coordination et avec l’appui d’Europol. Les diverses perquisitions opérées à cette date ont permis la saisie de 625 cartouches de cigarettes de contrefaçon, une arme de poing, 5.115 euros dont 1.815 euros en espèces et un véhicule estimé à 16.000 euros. Deux mis en cause ont été présentés à la JIRS de Bordeaux ce 12 mai 2021. Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Europol explique avoir mobilisé "des spécialistes de son Centre européen de la criminalité financière et économique" (EFECC) pour aider les gendarmes et douaniers français lors de ces opérations. L'enquête a d'ailleurs été menée "dans le cadre de la plateforme pluridisciplinaire européenne contre les menaces criminelles" (EMPACT).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess