Faits divers – Justice

Nantes : un jeune homme porté disparu, la police lance un appel à témoin

France Bleu Loire Océan lundi 20 avril 2015 à 17:43

La photo de Kevin, 21 ans, porté disparu à Nantes depuis la nuit de vendredi à samedi
La photo de Kevin, 21 ans, porté disparu à Nantes depuis la nuit de vendredi à samedi © Commissariat de Nantes

La police lance un appel à témoin après la disparition inquiétante d'un jeune homme de 21 ans. Il s'appelle Kevin, il a disparu dans la nuit de vendredi à samedi. Sa trace a été perdue dans le quartier de la gare.

Kevin a été vu pour la dernière fois aux alentours de 4h30 dans la nuit de vendredi à samedi aux abords de l'arrêt de tramway Duchesse Anne à Nantes. Ce vendredi soir, il sort avec ses amis pour fêter son embauche en CDI. Très alcoolisé, il quitte la soirée au bras de sa petite amie quand subitement il s'enfuit en courant. Depuis plus aucune nouvelle.

Kevin est grand et mince

La police a ouvert une enquête pour disparition inquiétante et lance un appel à témoin. Kevin est un jeune homme de 21 ans, il mesure 1 mètre 81, de corpulence mince, il a des cheveux châtains ondulés, les yeux marrons et porte un tatouage au bras droit intérieur avec l'inscription "carpe diem". Concernant sa tenue vestimentaire, il porte un pull banc, un tee shirt blanc, un jean bleu, des chaussures timberland marron et une écharpe grise.

Toute personne pouvant apporter des informations peuvent contacter le commissariat de Nantes au 02 53 46 70 00.

Sa famille et ses amis le recherchent activement

Sa famille est très inquiète mais veut garder espoir. Tous ses proches ratissent la ville et plaquent des affiches avec la photo de Kevin un peu partout dans l'espoir d'obtenir des informations. Ses amis vont aussi se rendre dans les squats de la ville et aller à la rencontre des SDF ce lundi soir pour tenter de récolter des informations. Impossible pour ses proches et la police de le géolocaliser avec son portable, car Kevin l'a égaré lors de la soirée, c'est un ami qui l'a récupéré. 

Sur les réseaux sociaux aussi, la mobilisation est forte :