Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Nantes : un patient de l'hôpital Saint-Jacques soupçonné de deux départs de feu

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Nantes, France

Deux départs de feu et 35 personnes évacuées la nuit dernière à l'hôpital Saint-Jacques à Nantes. Les pompiers ont été appelés à 23h30 et ont quitté les lieux vers 4 heures du matin. Un patient de l'unité psychiatrique serait à l'origine de toute cette pagaille.

L'hôpital Saint-Jacques abrite notamment une unité psychiatrique (capture d'écran google map).
L'hôpital Saint-Jacques abrite notamment une unité psychiatrique (capture d'écran google map). -

D'après les services de police, ce serait l'oeuvre d'une seule et même personne : un homme de 47 ans. Il s'agirait un patient de l'hôpital Saint-Jacques, conjoint d'une autre incendiaire, une femme qui avait mis le feu à son appartement quartier Pirmil à la mi-mai.

Jeudi soir, ce patient présente des signes d'énervement, à sept reprises il appelle le commissariat pour des alertes à la bombe imaginaires. Son téléphone est confisqué. Il met alors le feu à sa chambre. Les fumées nécessitent d'évacuer 18 personnes. L'homme est alors placé en chambre d'isolement mais il réussit à mettre le feu à son matelas. Cette fois-ci, 15 personnes sont évacuées.

33 patients relogés

Au total : 33 patients sont relogés dans diverses unités du CHU, dont deux dans les hôpitaux spécialisés de Daumezon et Blain. A cela s'ajoute le transport aux urgences de deux infirmiers et d'un agent de sécurité ayant inhalé de la fumée. Leur état n'inspire aucune inquiétude ce vendredi.

Cellule de crise et cellule psychologique

La direction du CHU indique qu'une "cellule médico-psychologique a immédiatement été mise en place pour accompagner les patients et les professionnels et qu'une cellule de crise a également été organisée afin d’anticiper les suites de cette situation (suivi des patients, nettoyage des unités…). "

L'hôpital Saint-Jacques regroupe les services de rééducation fonctionnelle, de psychiatrie et de gériatrie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu