Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : une reconstitution va avoir lieu plus d'un an après la mort de Steve Maia Caniço

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Près d'un an et demi après la mort du jeune Steve Maia Caniço, une reconstitution va avoir lieu, ce mardi, pour tenter de comprendre ce qu'il s'est exactement passé dans la nuit du 21 au 22 juin 2019 et faire la lumière sur l'intervention controversée de la police, sur le quai Wilson à Nantes.

Une reconstitution va avoir lieu, ce mardi, sur le quai Wilson à Nantes, plus d'un an après le décès de Steve Maia Caniço, le 21 juin 2019.
Une reconstitution va avoir lieu, ce mardi, sur le quai Wilson à Nantes, plus d'un an après le décès de Steve Maia Caniço, le 21 juin 2019. © Radio France - Benjamin Mathieu

Sa disparition avait suscité une vive émotion dans toute la France. Plus d'un an après le décès par noyade du jeune animateur périscolaire de Treillières, en Loire-Atlantique, Steve Maia Caniço, une reconstitution est organisée, ce mardi après-midi, sur le quai Wilson à Nantes. Cette dernière doit permettre à la Justice de comprendre ce qu'il s'est précisément passé dans la nuit du 21 au 22 juin 2019 au moment où les forces de l'ordre sont intervenues.

"C'est, entre guillemets, une bonne nouvelle pour la famille"

La reconstitution de l'affaire Steve se déroulera, ce mardi entre 14 heures et 18 heures, sur les bords de Loire, à l'endroit précis où le jeune homme de 24 ans a disparu. Pendant cet après-midi, le juge d'instruction conduira les opérations dites "techniques". En amont ou à l'issue desquelles Philippe Astruc, le procureur de la République de Rennes, où l'affaire a été dépaysée en septembre dernier prendra la parole "pour expliquer ce qui est attendu de ces actes".  

"Je pense que c'est un acte d'instruction qui est très important à réaliser et donc je ne peux que me satisfaire de ce que le juge l'organise, a indiqué, à l'AFP, Cécile de Oliveira, l'avocate de la famille de Steve Maia Caniço. "Tout ce qui va dans le sens d'avancer dans cette instruction, qui est une instruction complexe, est forcément, entre guillemets, une bonne nouvelle pour la famille". 

Trois informations judiciaires ouvertes

D'après l'avocate, les proches du jeune homme sont dans une "grande attente de justice". Tout comme les manifestants qui avaient défilé à plusieurs reprises dans les rues de Nantes en écrivant et criant "Justice pour Steve" et en dénonçant l'intervention policière et l'usage de gaz lacrymogènes disproportionnés, selon eux, ce soir-là. 

Dans ce dossier, trois informations judiciaires "contre X" sont toujours instruites au parquet de Rennes. La première a été ouverte pour "homicide involontaire", après le décès de l'homme de 24 an, une deuxième porte sur la "mise en danger de la vie d'autrui" consécutive à l'intervention polémique des policiers. Le procureur de la République avait également ouvert une autre information judiciaire, à l'encontre de certains fêtards cette fois, pour violences sur "personne dépositaire de l'autorité publique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess