Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Affaire Naomi Musenga à Strasbourg

VIDEO - Affaire Naomi : la ministre de la Santé dit avoir connaissance d'une "dizaine d'affaires" similaires

jeudi 24 mai 2018 à 10:56 - Mis à jour le jeudi 24 mai 2018 à 15:21 Par Léo Sanmarty, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé, ce jeudi sur France Inter, avoir connaissance d'une "dizaine d'affaires" similaires à la mort de Naomi Musenga, décédée, à Strasbourg, après un appel au Samu pris à la légère.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé © AFP - ERIC FEFERBERG / AFP

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a expliqué, ce jeudi sur France Inter, avoir connaissance d'une "dizaine d'affaires" similaires à la mort de Naomi Musenga, décédée à Strasbourg après un appel au Samu. 

"Je pense que c'est encore sous-estimé. J'ai demandé aux différentes Agences régionales de santé de me faire remonter ce qu'elles avaient à leur connaissance, et puis il y a un site qui existe, à la Haute autorité de santé, qui répertorie tous les dysfonctionnements graves dans les hôpitaux, donc je vais demander à ce que, sur ce registre, on me fasse remonter tout ce qui concerne les Samu et les urgences."

Âgée de 22 ans, Naomi Musenga est décédée, à Strasbourg, quelques heures après un appel au Samu pris à la légère. L'attitude des secours pendant cet appel, dont l'enregistrement a été rendu public, avait créé une grosse polémique.

Plusieurs autres affaires en France 

Suite au retentissement de l'affaire Naomi, plusieurs plaintes ont été déposées en France. Dans le Lot, la famille de Jacques Orget, un septuagénaire décédé chez lui, a notamment accusé le Samu d'avoir tardé à intervenir et d'être responsable de la mort de l'homme âgé de 70 ans. 

Dans le département du Loir-et-Cher, La famille d'Amaury Boyer, un garçon de 13 ans décédé en 2014 des suites d'une tumeur cérébrale, a décidé de porter plainte contre le Samu pour une mauvais prise en charge du garçon.

Le 21 avril dernier, en Indre-et-Loire, une petite-fille de 9 ans se sectionne l'artère cubitale de l'avant-bras gauche. La grand-mère, Mireille Lemaitre, a dénoncé le comportement de la direction du CHRU de Tours et du Samu qui ne lui a pas indiqué les gestes qui sauvent et n'a pas envoyé d'ambulance.