Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Tréport : un bateau coule, les deux pêcheurs nagent jusqu'à la rive

Très tôt ce vendredi matin, le navire de pêche "Seph elle" a coulé à 1,8 km des côtes du Tréport. Les deux marins-pêcheurs à bord ont eu beaucoup de chance. Ils ont pu regagner la côte à la nage. Ils sont sains et saufs.

Le bateau venait du Tréport
Le bateau venait du Tréport © Maxppp - Frédéric DOUCHET

Le Tréport, France

Ce vendredi 9 août au matin, le navire de pêche "Flots bleus" alerte les secours aux alentours de 6h45 : le navire de pêche "Seph Elle" a coulé à 1,8 km des côtes du Tréport. Deux marins-pêcheurs sont à la mer, le patron du navire ainsi qu'un matelot.

Les pêcheurs sont revenus à la nage

Le bateau des pêcheurs, immatriculé au Tréport, a coulé rapidement dans la nuit. Les marins se sont retrouvés à l'eau. On ne sait pas encore les raisons du naufrage. 

Après plusieurs heures de dérive, les deux pêcheurs arrivent à atteindre, à la nage, la plage du bois de Cise au sud d'Ault. Ils ont été pris en charge par les pompiers. Ils sont sains et saufs. "Ils ont eu beaucoup de chance" précise Claire Traverse porte-parole adjointe de la préfecture maritime. Elle continue : "Le courant a dû les aider"

C'est assez spectaculaire - Claire Traverse à propos du retour à la nage des deux pêcheurs

Les deux pêcheurs n'ont pris aucun risque lors de leur sortie en mer. Rien ne les empêchait de partir pêcher :"Ils ne sont pas partis de façon déraisonné" explique Claire Traverse.