Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nay : deux blessés graves après l'explosion d'une gazinière

jeudi 11 avril 2019 à 19:52 Par Evan Lebastard, France Bleu Béarn

Une gazinière a explosée dans une maison à Nay, faisant deux blessés en urgence absolue, et une blessée léger ce jeudi soir. 43 pompiers ont été mobilisés.

Véhicule de pompier (photo illustration)
Véhicule de pompier (photo illustration) © Radio France - .

Nay, France

Une cuisinière à gaz et sa bouteille ont explosé au rez-de-chaussé d'une maison à Nay ce jeudi soir, peu après 18h. L'accident à fait deux blessés en urgence absolue, un homme de 81 ans et sa fille de 55 ans. Une voisine de 64 ans est également légèrement blessée. Le fils qui était également présent s'en sort indemne.

Les deux blessés graves ont été transportés à l'hôpital de Pau. Ils pourraient être pris en charge par le service des grands brûlés, à l'hôpital de Bordeaux si nécessaire. L'homme et sa fille sont essentiellement brûlés au visage, explique le maire de Nay, Guy Chabrout, qui s'est rendu sur place. La voisine est quant à elle surtout brûlée aux mains.

Pas de propagation du feu

L'accident s'est produit côte Saint Martin, à la sortie de Nay. De grands moyens ont été engagés sur place puisque 43 pompiers, de sept centres de secours différents, sont intervenus. Néanmoins le feu ne s'est pas propagé au reste de la maison, l'opération s'est terminée vers 19h40. 

La rue de la côte Saint Martin a été coupée à la circulation pendant près d'une heure. Une enquête de gendarmerie est en cours pour déterminer les causes de l'accident.