Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : Philippe Grosvalet dénonce les "pseudo experts"

jeudi 14 décembre 2017 à 10:38 Par Bertrand Pidance, France Bleu Loire Océan

Le président du Conseil départemental de Loire-Atlantique demande "très solennellement au président de la République de faire un choix d'Etat qui tienne compte de la justice et du droit."

Philippe Grosvalet, président du Conseil départemental de de Loire-Atlantique
Philippe Grosvalet, président du Conseil départemental de de Loire-Atlantique © Maxppp - Maxppp

Après six mois de mission, les trois médiateurs ont remis mercredi leur rapport au Premier ministre sur le projet de transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes.

Les réactions n’ont pas tardé. 

Invité de France Bleu Loire Océan, jeudi matin, Philippe Grovalet, partisan du transfert de l'aéroport à Notre-Dames-des-Landes, s'est dit convaincu que "si le transfert de l'aéroport était abandonné, ça ne signifierait évidemment pas que celui de Nantes-Atlantique pourrait se développer". Le président du conseil départemental de Loire Atlantique, estime que les trois rapporteurs "proposent au président de la République, une impasse".

"Trois pseudos experts qui ont montré dans ce rapport la plus grande incompétence"

"Je demande très solennellement au président de la République de faire un choix d'Etat, qui tienne compte de la justice et du droit, ce qui est fondamental dans notre République." Philippe Grosvalet rappelle la déclaration d'utilité publique, les 179 décisions de justice, un "référendum", et le soutient de toutes les collectivités locales. "Voilà ce sur quoi un homme d'Etat doit s'appuyer et pas sur les recommandations de trois pseudos experts qui ont montré dans ce rapport la plus grande incompétence."

L'interview de Philippe Grosvalet, invité de France Bleu Loire Océan ce matin

Dans ce rapport, les médiateurs remettent en selle l'alternative du réaménagement de l'actuel aéroport de Nantes Atlantique.

Christophe Castaner, délégué général de La République en marche, a affirmé ce jeudi, qu''il n'y avait pas de position arrêtée du gouvernement aujourd'hui" sur ce dossier.