Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nemmouche voulait commettre un attentat à Paris le 14 juillet

-
Par , France Bleu Nord

Mehdi Nemmouche, accusé d'avoir tué quatre personnes au Musée juif de Bruxelles en mai, avait l'intention de commettre un attentat à Paris lors du défilé du 14 Juillet selon Libération dans son édition à paraître ce lundi. Une information démentie par le parquet, qui assure qu'aucune mention d'attentat ne figure dans les documents de l'enquête.

L'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, le Franco-Algérien Mehdi Nemmouche, avait passé plus d'un an en Syrie
L'auteur présumé de la tuerie de Bruxelles, le Franco-Algérien Mehdi Nemmouche, avait passé plus d'un an en Syrie © Maxppp

Alors que l'ex-otage français, Nicolas Henin, confirmait samedi que Mehdi Nemmouche avait été l'un de ses geôliers en Syrie, Libération révèle que le Franco-Algérien aurait planifié un attentat sur les Champs-Elysées pendant le défilé du 14 juillet.

Il prévoyait de faire "cinq fois Merah au 14 Juillet"

Le quotidien cite des procès-verbaux d'auditions des quatre ex-otages français de Syrie libérés en avril, qui ont été entendus par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) durant la garde à vue de Nemmouche, entre le 30 mai et le 2 juin, pour les quatre assassinats de Bruxelles au Musée juif.Ces PV "révèlent en effet, selon plusieurs sources, un projet d'action terroriste d'envergure" selon Libération . "Je vais faire cinq fois Merah au défilé du 14 Juillet", se serait-il vanté, évoquant Mohamed Merah, qui a tué sept personnes en mars 2012 à Toulouse et Montauban.

Le parquet dément l'information

Une information démentie par le parquet de Paris, qui affirme ce lundi qu'aucun acte d'enquete ne fait état d'un projet d'attentat en France. "Aucun procès-verbal d'audition recueilli dans un cadre judiciaire ni aucun autre acte d'enquête réalisé à la suite de l'enlèvement et de la séquestration de Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres, ne fait état d'un projet d'attentat sur le territoire national, en particulier le jour du 14 juillet à Paris ", selon le communiqué du Parquet. Malgré son arrestation le 30 mai, les services de police ont redoublé de vigilance avant le 14 Juillet, craignant que d'hypothétiques complices n'agissent sans lui, précise le journal.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess