Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : "Nettement plus d'excès de vitesse qu'en temps normal" en Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

Après une parenthèse au début du confinement, de nombreux excès de vitesse sont à nouveau signalés en Sarthe. Une tendance en partie liée aux conséquences du confinement.

Un contrôle routier mené par la gendarmerie (photo d'illustration)
Un contrôle routier mené par la gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Thierry Colin

Pendant quelques semaines, on ne parlait plus d'excès de vitesse. Gendarmes et policiers sarthois enregistrent à nouveau une hausse de ces infractions, et surtout des plus dangereuses, d'au moins 30 ou 50 km/h au-dessus de la limite autorisée.

Il y en a "nettement plus qu'en temps normal", affirme-on au commissariat du Mans. Les gendarmes aussi constatent un grand contraste avec les premiers temps du confinement, quand "tout le monde était sous le choc".

Les voies rapides plus exposées

Désormais, lors de ses rares déplacements chacun est habitué à trouver une circulation très fluide. Certains en ont conclu, à tort, que les limitations de vitesse ne s'appliquaient plus et qu'ils pouvaient rouler aussi vite que la route le permet. C'est sur autoroute, sur la rocade du Mans et sur les grandes départementales rectilignes, comme la route de La Flèche, que l'on observe le plus d'excès de vitesse.

Face à cette dangereuse habitude en train de s'installer, les contrôles de vitesse quotidiens sont donc de retour. La police et la gendarmerie utilisent en priorité des équipes de motards pour intercepter les chauffards.

Rappelons que le permis de conduire est suspendu à partir de 30 km/h au-dessus de la limite, le véhicule retenu à partir de 50 km/h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess