Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Les Fêtes de Bayonne 2017

Neuf interpellations et beaucoup de monde pour la troisième nuit des fêtes de Bayonne

samedi 29 juillet 2017 à 11:19 Par Fanette Hourt, France Bleu Pays Basque

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques note que la troisième nuit des fêtes de Bayonne s'est déroulée dans une ambiance calme et festive, malgré une très forte affluence et neuf interpellations.

Les pompiers ont reçu 150 appels au cours de cette troisième nuit des fêtes de Bayonne
Les pompiers ont reçu 150 appels au cours de cette troisième nuit des fêtes de Bayonne © Maxppp - Maxppp

Bayonne, France

La troisième nuit des fêtes de Bayonne a été calme et festive, si l'on en croit le bilan délivré par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, qui note une affluence supérieure aux soirées précédentes.

Au plan judiciaire, les services de police ont procédé à neuf interpellations, dont quatre pour des vols de téléphones portables, deux pour violences, une pour rébellion envers une personne dépositaire de l'autorité publique, une pour détention de stupéfiants, et enfin une pour vol d'accessoires automobile. Ces interpellations ont donné lieu à huit placements en garde à vue.

1 450 contrôles d'alcoolémie, dont 68 positifs

Les gendarmes ont effectué 1 450 contrôles d'alcoolémie autour des fêtes. 68 contrôles se sont révélés positifs. En outre, il n’a pas été relevé d’infraction sur les 9 contrôles de stupéfiants effectués. Les services de l’État et de la ville ont aussi contraint un bar illégalement implanté sur la voie publique à cesser ses activités sur le champ.

Par ailleurs, à la suite de l’accident grave de manège qui a eu lieu le mercredi 26 juillet 2017 aux Etats-Unis, qui a fait un mort et sept blessés, et en attendant les résultats de l’enquête en cours, la société KMG international a demandé l’arrêt de l’exploitation de certaines catégories de manèges. Le maire a donc fait interrompre immédiatement l’exploitation d’un manège situé dans le périmètre des fêtes, par mesure de précaution.

287 personnes accueillies dans les différents centres de secours

Les centres de secours gérés par le Samu et situés au cœur des fêtes et à l'hôpital, ont accueilli 287 personnes, dont environ 10 % de mineurs. Aucun blessé grave durant cette troisième nuit des fêtes.

Les principales pathologies relevées sont des traumatologies (151) et des ébriétés sévères (86). Il a été constaté que les traumatologies étaient majoritairement provoquées par du verre brisé sur la voie publique. Les sapeurs-pompiers ont répondu à 150 appels, procédé à 84 interventions sur la voie publique dont 37 par les équipes pédestres.