Faits divers – Justice

Neuf policiers blessés dans une course-poursuite sur l'A47

Par Denis Souilla et Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 5 février 2014 à 8:19

Une voiture de police
Une voiture de police © Maxppp

Neuf policiers ont été blessés dans la nuit de mardi à mercredi sur l'A47. Au cours d'une course-poursuite, quatre voitures, dont trois véhicules de police, se sont percutés. Un homme a été interpelé et placé en garde à vue.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers de la Loire ont repéré un véhicule qui, semble-t-il, roule un peu trop vite. Cette Ford Escort correspond point par point au signalement d'une voiture volée . Alors vers trois heures du matin, dans le quartier de la Rivière à Saint-Étienne (Loire), quand les occupants voient les policiers, le conducteur refuse de s'arrêter. Là, débute une course-poursuite de vingt minutes. Les fuyards accélèrent et six véhicules des forces de l'ordre se lancent à leurs trousses.

Une vraie scène de film

Les deux malfaiteurs ne se laissent pas faire, ils accélérent direction l'autoroute A47 dans le sens Saint-Étienne Lyon puis zigzaguent sur les deux voies. Les deux personnes prises en chasse tentent alors de stopper ou ralentir les policiers et sèment des projectiles sur la route .

Saint-Romain-en-Gier - Aucun(e)
Saint-Romain-en-Gier
C'est lorsque les policiers essaient de bloquer la voiture volée, en se mettant devant, derrière et sur le côté que le malfrat au volant n'hésite pas à percuter les forces de l'ordre. Un choc très violent se produit à hauteur de Saint-Romain-en-Gier (Rhône) et l'une des voitures de la Brigade anti-criminalité (BAC) est complètement détruite. Dès lors, le fuyard au volant perd le contrôle, sa voiture heurte le terre-plein central. Les policiers l'interpellent immédiatement.

Bien connu des services de police

Le conducteur est un jeune homme de vingt-et-un ans déjà fiché pour d'autres méfaits. Il n'a pas de permis de conduire et était ivre lors de la course-poursuite. La voiture qu'il conduisait était bien volée et recherchée.

Dans le carambolage, une dizaine de personnes ont été blessées parmi lesquelles l'un des passagers de la voiture volée. Neuf policiers souffrent de douleurs aux cervicales et ont été examinés par un médecin à l'hôpital nord de Saint-Étienne.

L'un des malfaiteurs a été placé en garde à vue pour "refus d'obtempérer, conduite sans permis et en état d'ivresse, recel de vol de vehicule et violence volontaire avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique". Des analyses sanguines devraient permettre de connaître son taux d'alcoolémie ce mercredi après-midi.

Partager sur :