Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Neuvy-Saint-Sépulchre : panne de courant à la gendarmerie, des questions autour du compteur Linky

mardi 5 décembre 2017 à 17:16 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

La gendarmerie de Neuvy-Saint-Sépulchre dans l'Indre a été privée de courant lundi soir durant plusieurs heures. A en croire un riverain, l'incident serait dû à la pose d'un compteur Linky, ce que dément Enedis.

Une rangée de compteurs Linky (illustration)
Une rangée de compteurs Linky (illustration) © Maxppp - Photographe : Sebastien LAPEYRERE

Neuvy-Saint-Sépulchre, France

Lundi soir la brigade de gendarmerie de Neuvy-Saint-Sépulchre, dans l'Indre, située au 22 rue du Maréchal Joffre a été victime d'une coupure de courant pendant plus de 5 heures, de 18h30 à 23h50. La panne a été provoquée par un début d'incendie sur un coffrage électrique situé à l'extérieur du bâtiment. L'incendie a pu être rapidement maîtrisé par les pompiers à l'aide d'un simple extincteur à poudre. Mais cet incident soulève un début de polémique : à en croire un témoin, il serait lié à la pose d'un compteur Linky, ce que dément Enedis.

Des étincelles au-dessus de la gendarmerie

"Il y a eu une jolie gerbe d'étincelles, c'était le 14 juillet"

Philippe a été témoin de la panne. Lundi soir vers 18h30, il se trouve au café l'Arcade, non loin de la gendarmerie lorsqu'il voit des étincelles surgir du bâtiment. "Parfois, pour les fêtes, les gens font un petit feu d'artifice dans leur jardin, mais là c'était illumination nocturne à Neuvy, il y avait vraiment des étincelles qui sont sorties au-dessus des immeubles, apparemment tout a sauté lors du rebranchement du secteur sur la gendarmerie de Neuvy où ils venaient de mettre les compteurs Linky".

Un coffrage électrique sans aucun compteur à l'intérieur

ll y a bien eu un déploiement de compteurs Linky sur Neuvy Saint-Sépulchre "mais c'était l'été dernier", explique Didier Giovannini, directeur territorial Enedis dans l'Indre. Selon lui l'incident n'a rien à voir avec un compteur Linky : il s'est produit sur un coffret électrique à l'extérieur de la gendarmerie. "C'est un coffret qui sert uniquement pour les séparations de réseau dans la rue, dans le coffret il n'y a aucun compteur, ni un ancien ni un nouveau", assure-t-il.

C'est peut-être un acte de vandalisme" (Enedis)

"C'est un coffret de coupure qui n'a rien à voir avec Linky"

Alors comment explique-t-il ce début d'incendie ? "Moi je ne peux pas me prononcer, ça peut être un acte purement technique, ça peut être un incident de vandalisme, à ce stade je ne sais pas". D'après nos informations, il n'y a eu aucun dommage dans le bâtiment et le courant a pu être rétabli vers 23h50. La communauté de brigades de Neuvy et Ardentes est composée d'une quinzaine de militaires. L'histoire ne dit pas si la gendarmerie a ouvert une enquête.

Les compteurs numériques connectés Linky, dont sept millions d'exemplaires ont déjà été installés en France, sont contestés dans environ 300 villes et communes, notamment à l'initiative d'écologistes qui dénoncent une possible violation des données personnelles.

La brigade de gendarmerie de Neuvy-Saint-Sépulchre - Aucun(e)
La brigade de gendarmerie de Neuvy-Saint-Sépulchre - Google Map