Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Nicolas Dupont-Aignan veut donner "un grand coup de balai"

samedi 7 novembre 2015 à 15:32 Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Paris

La tête de liste de Debout la France pour les régionales en Ile-de-France, a présenté samedi ses listes "citoyennes" pour donner "un grand coup de balai" et ne pas la laisser la région "kidnappée par Hollande ou Sarkozy".

Nicolas Dupont-Aignan et ses co-listier devant le Grand Palais
Nicolas Dupont-Aignan et ses co-listier devant le Grand Palais © Radio France - Isabelle Piroux

Paris, Île-de-France, France

On est là pour montrer l'exemple, servir sans se servir

"On est là pour montrer l'exemple", a précisé la tête de liste. Ses listes comptent "39 élus locaux dont 7 maires, 15 membres de l'association des usagers des transports, 65% des colistiers viennent du privé, 35% du public, il y a 12 étudiants et apprentis, tous les métiers sont représentés et la moyenne d'âge est de 48 ans", a souligné le député-maire de Yerres dans l'Essonne.

Selon lui, trois quarts des candidats sont des adhérents de son parti, l'autre quart étant composé de non encartés. Nicolas Dupont-Aignan a souhaité présenter ses candidats devant la statue du général de Gaulle sur les Champs-Élysées, "symbole de l'intégrité et de l'esprit de résistance que mes listes incarnent". Les meilleurs exemples à ses yeux sont Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte dans le scandale de l'évasion fiscale d'UBS en France, tête de liste à Paris, et Jean-Claude Delarue, porte-parole du Collectif des usagers des transports, tête de liste en Seine-et-Marne.

Claude Bartolone (PS) et Valérie Pécresse (Les Républicains) sont au coude à coude dans les sondages, qui donnent le président de Debout la France non loin de la barre des 10%, seuil nécessaire au maintien au second tour, son objectif.