Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nièvre : un surveillant se suicide à la prison de Nevers

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne

L'homme de 49 ans a retourné son arme de service contre lui, après s'être retranché dans l'armurerie de la maison d'arrêt.

La maison d'arrêt de Nevers (image d'illustration)
La maison d'arrêt de Nevers (image d'illustration) © Maxppp - Pierre DESTRADE

Le drame s'est joué vendredi soir, derrière les murs de la maison d'arrêt de Nevers, dans la Nièvre voisine. Un surveillant pénitentiaire s'est suicidé dans l'armurerie de l'établissement avec une arme de service. Selon l'AFP, cet homme de 49 ans s'est rendu à la prison vendredi soir et s'est retranché dans ce local blindé avant de commettre son geste. Lorsque le personnel, en présence du chef d'établissement, a ouvert la porte, le surveillant avait retourné son arme contre lui. 

Son geste est pour l'heure inexpliqué

Une enquête est confiée au commissariat de police de Nevers, a indiqué le parquet local. "A ce stade, aucun écrit ou message du défunt pour annoncer ou expliquer son geste n'a été retrouvé", a-t-il précisé. L'AFP précise que la victime était en arrêt de travail, mais pour motifs physiques et non psychologiques. L'Administration pénitentiaire parle d'un agent "expérimenté et très apprécié de tous", et indique qu'elle "s'associe à la douleur de la famille et de ses collègues de la maison d'arrêt". Une minute de silence en hommage à cet agent a été observée samedi matin à la prise de service de ses collègues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu