Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Niort : 24 et 18 mois de prison pour deux kilogrammes de cocaïne dans le ventre

lundi 8 octobre 2018 à 18:30 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Deux Guyanais ont été condamnés à 24 et 18 mois de prison ferme pour avoir tenté de faire passer de la cocaïne depuis la Guyane jusqu’à Niort, en ingérant 197 ovules de drogue à eux deux.

Les deux Guyanais étaient jugés lundi après-midi au tribunal de grande instance de Niort.
Les deux Guyanais étaient jugés lundi après-midi au tribunal de grande instance de Niort. © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Des hommes qui avalent de la drogue pour mieux la transporter incognito d'un continent à l'autre : dans le jargon des trafiquants de drogue, on appelle cela des mules. A Niort, deux de ces mules ont été jugées en comparution immédiate lundi après-midi devant le tribunal correctionnel. Il s’agit de deux demi-frères de 21 et 19 ans. A eux deux, ils transportaient près de deux kilogrammes dans leur ventre.

De lourdes amendes et une interdiction de séjour

Ils venaient de Guyane et même d’un peu plus loin, du Suriname : un petit pays sur la côte d'Amérique du Sud qui abrite dans sa jungle une énorme production de cocaïne. La drogue passe ensuite par la capitale de la Guyane, Cayenne, puis arrive en France en avion grâce à ces mules. Une fois à Paris, elles restent ou bien continuent vers d'autres villes, de nouvelles plaques tournante du trafic de drogue. Niort en fait partie : les deux prévenus devaient remettre la drogue à d'autres trafiquants.

Pendant l'audience, les deux demi-frères n'ont pas été très loquaces. Ils auraient été payés environ 6 400 euros pour ce travail. L'aîné en est déjà à son quatrième voyage tandis que c'était le premier pour le cadet. Tous deux avaient jusqu’ici un casier judiciaire vierge. Ils sont aussi tous les deux pères, et expliquent avoir fait cela pour l'argent et leur famille. Mais cela n'aura convaincu ni le procureur ni le tribunal. En plus de leurs peines de prison, les deux frères n’ont plus le droit de séjourner en métropole pendant cinq ans et devront payer de lourdes amendes douanières.