Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Niort : ils commandaient des pizzas avant de menacer les livreurs pour les voler

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

À Niort, quatre jeunes ont été mis en examen ce mercredi 7 août, pour extorsion à visage dissimulé. Ces individus de 20 et 21 ans se sont faits remettre, sous la menace, les pizzas que leur apportaient un livreur. Les faits remontent au 9 et 25 juillet dernier.

Illustration : ils volaient les pizzas en menaçant le livreur.
Illustration : ils volaient les pizzas en menaçant le livreur. © Maxppp - LP/Olivier Arandel

Niort, France

C'est une technique pour manger gratuitement qui risque de leur coûter très cher. Quatre jeunes Niortais âgés entre 20 et 21 ans ont été mis en examen ce mercredi 7 août pour extorsion à visage dissimulé. Leur butin ? Des pizzas.

Cagoules et couteaux pour voler les pizzas

C'était à chaque fois le même scénario : ces jeunes appelaient en fin de soirée une entreprise de livraison de pizzas. Ils passaient commande via un portable et attendaient le livreur en scooter. A son arrivée, ils surgissaient le visage caché par une cagoule et sous la menace de couteaux, ils récupéraient les pizzas.  

Les jeunes adultes ont utilisé par deux fois cette technique. La première fois, le 9 juillet, le préjudice s'est élevé à 103 euros. Deux semaines après, le 25 juillet, ils refont la même chose, préjudice : 60 euros. Mais surtout, une belle frayeur pour les deux livreurs qui travaillent pour deux entreprises différentes.

Ils seront jugés le 21 novembre 

Les policiers parviennent à identifier les voleurs. Avec l'aide des gendarmes, ils en interpellent trois le 6 août dans une commune proche de Niort. Le quatrième est interpellé quelques jours plus tard à Niort cette fois. Tous sont placés en garde à vue. Deux d'entre eux ont été relâchés mercredi 7 août avec en poche une convocation en justice le 21 novembre. Les deux autres attendront l'après midi pour retrouver l'air libre après un détour par le parquet. Vu leur profil, le magistrat qui voulait les entendre a choisi d'assortir leur remise en liberté d'un placement sous contrôle judiciaire jusqu'à leur procès prévu le même jour.