Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Niort : un jeune homme séquestré pendant deux jours et frappé

mardi 5 mars 2019 à 18:12 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu

Un jeune homme de 18 ans a été séquestré pendant deux jours dans une maison à Niort et frappé. Trois hommes, âgés de 17 à 23 ans, ont été interpellés et placés en détention provisoire.

Trois hommes ont été interpellés par les policiers niortais jeudi 28 février
Trois hommes ont été interpellés par les policiers niortais jeudi 28 février © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Les faits remontent au mercredi 27 et jeudi 28 février, dans une maison de la rue Tartifume, près de l'avenue de Paris, à Niort dans les Deux-Sèvres. Pendant ces deux jours, un homme de 18 ans est retenu et frappé. D'après les premiers éléments, il résidait chez un ami sur Niort depuis quelques semaines et s'était caché à Nantes avant d'être retrouvé, enlevé et emmené dans ce logement. Victime de coups, il a une incapacité totale de travail d'une douzaine de jours.

Trois hommes interpellés

S'agit-il d'une affaire liée à un trafic de stupéfiants ? Le parquet de Poitiers ne le confirme pas pour l'instant. Jeudi soir, les policiers de Niort  libèrent la victime et interpellent trois hommes âgés de 17 à 23 ans. Ils ont été placés en détention provisoire ce samedi. Connus comme étant de "petits délinquants", ils sont accusés d'enlèvement et séquestration en bande organisée et de violences volontaires aggravées. Une information judiciaire est ouverte et confiée au pole criminel de Poitiers.