Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Niort : un homme de 25 ans jugé en son absence pour 183 délits

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Une affaire hors norme jugée ce jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Niort. Hors-norme par le nombre de faits : 183 ! Le prévenu, un Niortais de 25 ans ne s'est pas présenté à l'audience.

Le prévenu ne s'est pas présenté devant le tribunal correctionnel de Niort
Le prévenu ne s'est pas présenté devant le tribunal correctionnel de Niort © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

"Si je devais lire tous les faits, cela me prendrait 45 minutes", lance le président du tribunal. C'est en effet un dossier impressionnant étudié ce jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Niort. Un jeune homme de 25 ans poursuivi pour 183 délits ! De multiples vols, escroqueries, falsifications de chèques... Des délits commis principalement à Niort en 2016 et début 2017

Le prévenu n'est pas venu à l'audience et n'avait pas d'avocat pour le représenter. Cinq victimes ont fait le déplacement. A la barre, l'une raconte son sac volé dans son bureau à l'ordre des médecins, une autre son portefeuille dérobé à une cérémonie de sapeurs-pompiers. 

Des vols commis dans des cabinets médicaux, à l'hôpital... et même dans des écoles

Le prévenu a été serveur et intérimaire dans la livraison, ce qui lui permettait d'aller souvent dans des entreprises. Des faits "choquants" pour le procureur car commis pour certains à l’hôpital ou dans des écoles. Les vols ont aussi lieu dans des banques, des assurances, des cabinets médicaux. 44 chéquiers sont dérobés, utilisés au supermarché, pour acheter des chocolats, aller au casino et en vacances

Le suspect n'a pas été interpellé en flagrant délit. Il y a d'abord la mairie de Niort qui, en débarrassant la cave d'un logement social, tombe sur des dizaines de papiers et portefeuilles volés. Des cartes bancaires sont utilisées dans des magasins équipés de vidéo-surveillance. Les images permettent de l'identifier. Des traces ADN sont également retrouvées lors d'un vol par effraction. 

En garde à vue, il a tout reconnu, lui qui a déjà cinq mentions à son casier judiciaire y compris pour vols.

Le procureur a requis quatre ans de prison dont un an avec sursis mise à l'épreuve ainsi que la révocation d'un sursis de quatre mois. Il demande aussi, une obligation de travail, de soin, d'indemniser les victimes et une interdiction d'émettre des chèques pendant 5 ans. Le délibéré sera rendu le 23 mai.