Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Niort : un récidiviste condamné à quatre ans de prison pour avoir consulté et détenu des images pédo-pornographiques

-
Par , France Bleu Poitou

Le tribunal correctionnel de Niort a jugé ce vendredi après-midi un Niortais de 48 ans pour détention et consultation d'images pédo-pornographiques. L'homme, récidiviste, écope d'une peine de quatre ans d'emprisonnement.

L'homme de 48 ans était jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Niort ce vendredi 12 juillet
L'homme de 48 ans était jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Niort ce vendredi 12 juillet © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

L'homme se décrit lui-même comme "pédophile". Un Niortais de 48 ans a été condamné à quatre ans de prison ferme pour détention et consultation d'images pédo-pornographiques ce vendredi après-midi, jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Niort après avoir été interpellé mercredi 10 juillet.

C'est un récidiviste. Il a aussi déjà été condamné pour agression sexuelle sur mineure. Son terrain de chasse, les sites de tchat et les réseaux sociaux. Le prévenu a recommencé à se rendre sur internet peu de temps après sa sortie de prison en 2015. Sa cible, les ados de 12 à 17 ans.

Heureusement que j'ai une castration chimique", lâche le prévenu

L'homme fait l'objet d'une castration chimique et "heureusement", lâche-t-il à l'audience. "Sinon vous pourriez passer à l'acte ?" demande le président du tribunal. "Je pense", répond sans sourciller le Niortais. C'est une de ses amies qui alerte les forces de l'ordre. Elle vu des photos avec des mineures dans son téléphone et son ordinateur. Les enquêteurs en retrouvent plusieurs dizaines.

"Il n'y a pas de partie civile c'est vrai mais ça ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de victime", Alice Rodrigues, substitut du procureur

"Toutes les jeunes filles en image sont des victimes", rappelle la substitut du procureur Alice Rodrigues. L'avocat du prévenu, maître Hugo Mannevy, tente de faire valoir que son client "a conscience de sa propre dangerosité" et qu'il faut surtout "accentuer son suivi". Cela ne suffit pas. Le tribunal suit les réquisitions du parquet. Le récidiviste est condamné à une peine de quatre ans et envoyé directement en prison. Le pédophile niortais est également condamné à un suivi socio-judiciaire pendant cinq ans et une injonction de soins

Un homme par ailleurs sous le coup d'une autre enquête pour corruption de mineures. Le Niortais a notamment essayé de rentrer en contact avec 174 profils de jeunes filles sur Whatsapp.