Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Niort : un voleur de sacs à main de vieilles dames condamné

-
Par , France Bleu Poitou

Un homme de 39 ans a été condamné à deux ans et trois mois de prison ferme ce jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Niort. Il avait volé les sacs à main de trois personnes âgées. Deux se sont blessées en tombant. Ce n'est pas la première fois qu'il est condamné pour ce type de faits.

L'homme de 39 ans avait déjà été condamné pour des vols de sacs à main en juin 2019 par le tribunal correctionnel de Niort
L'homme de 39 ans avait déjà été condamné pour des vols de sacs à main en juin 2019 par le tribunal correctionnel de Niort © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Ses trois dernières victimes sont présentes à l'audience. Elles ont 68, 81 et 82 ans. La plus âgée a été agressée ce dimanche 24 novembre, en allant à la messe. Elle a 60 jours d'ITT, le bras dans le plâtre mais a tenu à témoigner ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Niort

Je suis traumatisée, j'ai très mal

"Je suis traumatisée, j'ai très mal, mal partout. Je n'arrive pas à dormir, je ne fais que de penser à lui", dit-elle en sanglotant. Elle raconte le sac arraché "brutalement", la chute sur la route. "J'ai dû me traîner pour me relever. Deux jeunes m'ont aidé". Tout ça pour 6,75 euros.

Avec les deux autres vols du 1er et du 8 novembre, le butin ne dépasse pas les 50 euros.

L'homme de 39 ans souffre de schizophrénie. Sous curatelle, il vit de l'allocation adulte handicapé. Ces vols, c'est parce qu'il manque d'argent pour "acheter des cigarettes", "manger". Il raconte ne pas très bien suivre son traitement. Mais pour le procureur, l'homme se cache derrière la maladie. Ses victimes, il les "choisit"

Une de ses précédentes victimes est aujourd'hui décédée

Car ce n'est pas la première fois que ce Niortais se retrouve sur le banc des prévenus. En juin dernier, il est condamné pour des faits similaires. A l'époque l'une de ses victimes a eu aussi le bras cassé. "Cette dame ne s'est jamais remise de sa blessure et elle est décédée", annonce le président du tribunal. "C'était une personne âgée ça l'a traumatisée vous vous en rendez-compte ?".

Le voleur s'excuse plusieurs fois. "En aucun cas je ne voulais faire de mal aux victimes". Son avocate insiste justement sur ses regrets, sur le fait aussi qu'il se soit rendu de lui-même à la police après le premier vol du mois de novembre. La dame au bras cassée regrette que l'argent qu'il voulait, il ne l'ai pas simplement demandé. "Je lui aurais donné", dit-elle simplement.

L'homme est condamné deux ans de prison ferme, plus une révocation de sursis de trois mois. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur et prononce aussi son maintien en détention.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu