Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chasseur de Nogent condamné à six ans de prison

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu
Nogent-sur-Vernisson, France

C'était jeudi dernier, à Nogent-sur-Vernisson, dans le Gâtinais. Un homme en état d'ébriété a ouvert le feu sur un automobiliste. La victime est gravement blessée à la jambe. Le tribunal le condamne à 6 ans de prison et lui interdit tout maniement d'une arme pendant 15 ans

Chasseur avec son fusil de chasse
Chasseur avec son fusil de chasse © Maxppp - Philippe Clément

Il est presque minuit à Nogent-sur-Vernisson. Un homme d'une trentaine d'années, parti de région parisienne plus tôt dans la soirée, vient déposer son enfant chez son ancienne compagne. Il est à peine reparti, lorsqu'il entre en altercation avec deux hommes en état d'ivresse. L'un d'entre eux, armé d'un fusil de chasse, tire à quatre reprises sur le véhicule, blessant le conducteur à la jambe gauche.

L'automobiliste gravement blessé à la rotule

La gendarmerie intervient en quelques minutes. Le tireur se retranche alors dans son véhicule pendant plusieurs heures, avant de se rendre aux forces de l'ordre. La victime souffre d'une blessure grave à la rotule. Elle devrait rester à l'hôpital pour les deux prochains mois, mais ses jours ne sont pas en danger. Lors de la perquisition chez le chasseur, les gendarmes avaient découvert plus de cinquante armes, et des munitions.

Un acte à caractère raciste retenu par le tribunal

Le tireur, âgé de 53 ans, n'a pas donné les raisons de son acte. En comparution immédiate au tribunal correctionnel de Montargis, il était jugé pour violence aggravée, avec arme et en état d'ébriété. Le parquet avait aussi retenu une qualification à caractère raciste, puisque l'homme avait clairement tenu des propos haineux envers l'automobiliste au moment de son audition. "Je n'aime pas les noirs et j'ai cru que lui il était noir, c'est pour ça que j'ai tiré". L'homme a aussi l'interdiction de manipuler une arme pendant 15 ans, il ne pourra pas chasser pendant de longues années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess