Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il enfreint quatre fois le couvre-feu près de Nancy : deux mois de prison avec sursis

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Sud Lorraine

Les policiers de Nancy ont placé en garde à vue un homme pour non-respect du couvre-feu à 18 heures, contrôlé pour la quatrième fois en infraction en un mois. Il a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

Un homme a été placé en garde à vue pour non-respect du couvre-feu, quatre fois en un mois.
Un homme a été placé en garde à vue pour non-respect du couvre-feu, quatre fois en un mois. © Radio France - Manon Klein

Une interpellation communiquée par la police de Nancy qui rappelle que le non-respect du couvre-feu à 18 heures, sans dérogation, est passible d'amendes voire de six mois de prison.

Sur les réseaux sociaux, les policiers informent avoir arrêté et placé en garde à vue, un homme pour la quatrième fois, contrôlé en infraction pour non-respect du couvre-feu. Avec deux autres individus, ils étaient à bord d'une voiture à Jarville dans l'agglomération de Nancy à 23H45 ce mardi sans pouvoir justifier d'une dérogation. Le procureur de la République de Nancy François Pérain annonce qu'il a finalement été condamné à deux mois de prison avec sursis dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité aussi appelée plaider-coupable. Ce jeune homme, inconnu de la justice, avait été verbalisé deux fois le 8 janvier, une troisième le lendemain, le 9 janvier.

La police de Nancy précise les amendes encourues : 135 euros d'amende pour une première infraction (majorée à 375 euros), 200 euros pour une deuxième infraction dans les quinze jours(majorée à 450 euros), 3750 euros d'amende pour trois infractions en 30 jours, passible également de six mois de prison. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess