Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il enfreint quatre fois le couvre-feu près de Nancy : deux mois de prison avec sursis

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Sud Lorraine

Les policiers de Nancy ont placé en garde à vue un homme pour non-respect du couvre-feu à 18 heures, contrôlé pour la quatrième fois en infraction en un mois. Il a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

Un homme a été placé en garde à vue pour non-respect du couvre-feu, quatre fois en un mois.
Un homme a été placé en garde à vue pour non-respect du couvre-feu, quatre fois en un mois. © Radio France - Manon Klein

Une interpellation communiquée par la police de Nancy qui rappelle que le non-respect du couvre-feu à 18 heures, sans dérogation, est passible d'amendes voire de six mois de prison.

Sur les réseaux sociaux, les policiers informent avoir arrêté et placé en garde à vue, un homme pour la quatrième fois, contrôlé en infraction pour non-respect du couvre-feu. Avec deux autres individus, ils étaient à bord d'une voiture à Jarville dans l'agglomération de Nancy à 23H45 ce mardi sans pouvoir justifier d'une dérogation. Le procureur de la République de Nancy François Pérain annonce qu'il a finalement été condamné à deux mois de prison avec sursis dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité aussi appelée plaider-coupable. Ce jeune homme, inconnu de la justice, avait été verbalisé deux fois le 8 janvier, une troisième le lendemain, le 9 janvier.

La police de Nancy précise les amendes encourues : 135 euros d'amende pour une première infraction (majorée à 375 euros), 200 euros pour une deuxième infraction dans les quinze jours(majorée à 450 euros), 3750 euros d'amende pour trois infractions en 30 jours, passible également de six mois de prison. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess