Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nono : "Cabu était pour moi le plus grand caricaturiste"

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Avec la mort de Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, cinq des 12 victimes tuées dans l'attentat contre Charlie Hebdo, les dessinateurs de presse perdent des modèles, des "grands frères", et la France perd de "très très grands artistes". Nono croque l'actualité dans le Télégramme et Loïc Schvartz collabore régulièrement au journal satirique.

Le dessin de Nono ce jeudi 8 janvier dans le Télégramme
Le dessin de Nono ce jeudi 8 janvier dans le Télégramme

Interrogé quelques heures après l'attentat contre Charlie Hebdo , Loïc Schvartz, le Rennais qui collabore régulièrement avec le journal satirique, ne comprend pas ce qui se passe. "Je ne réalise pas l'horreur, la perte qu'on vient de subir , confie le dessinateur. C'est une attaque terrible contre la liberté. La liberté avec un grand L.

Loïc Schvartz : "Je ne réalise pas la perte qu'on vient de subir"

Cabu, Wolinski, Honoré, trois des 12 victimes de l'attentat contre le journal, "ont été à l'origine de tout cet esprit de dérision qui est né dans les années 1970 dont je suis un héritier parmi d'autres ", explique Nono, le dessinateur du Télégramme . "J'ai été très influencé par ce crayon de Cabu, surtout Cabu. "

Nono : "Ils ont été à l'origine de tout cet esprit de dérision dans les années 1970"

Attentat contre Charlie Hebdo

Ce mercredi 7 janvier vers 11h30, au moins deux hommes encagoulés ont fait irruption dans les locaux de Charlie Hebdo , dans le 11e arrondissement de Paris, au milieu de la conférence de rédaction du journal. Équipés d'armes lourdes, ils ont ouvert le feu à de nombreuses reprises sur les salariés de Charlie  et fait 12 morts et dix blessés.

A lire aussi :

Suivez la situation en direct au lendemain de la fusillade mortelle au siège de Charlie Hebdo

►  Première nuit de traque après les attentats de Charlie Hebdo

Attentat terroriste au siège de Charlie Hebdo : Charb, Cabu, Wolinski, Honoré et Tignous tués

Choix de la station

France Bleu