Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nord : deux enquêtes ouvertes après la découverte de milliers de produits invendus dans la nature

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le parquet de Cambrai doit se dessaisir du dossier au profit d'Avesnes-sur-Helpe car les deux affaires présentent de fortes similitudes. Un grossiste a déjà été localisé et l'auteur des dépôts devrait très vite être identifié selon la procureure de l'Avesnois.

Lots d'invendus retrouvés dans la forêt de Mormal
Lots d'invendus retrouvés dans la forêt de Mormal - Mormal Forêt Agir

Après la forêt de Mormal, un chemin le long de l'Escaut à Estrun, c'est le long du canal de la Sensée à Wasnes au Bac que des promeneurs ont découvert de nouveaux tas d'invendus, des bananes, des fraises, des poivrons, mais aussi les fameux pots de tapenades retrouvés sur les 2 autres sites. 

La gendarmerie de Cambrai en a ramassé 1000 boites à Estrun. Gendarmerie qui dénonce des faits inacceptables et lance un appel aux promeneurs pour qu'ils signalent tout nouveau dépôt de ce type.

Les Voies Navigables de France pourtant habituées à toute sorte de déchets n'avaient jamais vu ce genre de décharge. En revanche l'ONF qui a porté plainte explique que juste après le confinement les agents avaient déjà du ramasser des invendus, 1m3 de produits de la mer dans la forêt de Raismes. 

Un grossiste déjà localisé et l'auteur des dépôts bientôt identifié

Vu les similitudes entre les dossiers, le parquet de Cambrai doit se dessaisir du sien au profit du parquet d'Avesnes sur Helpe où l'enquête avance très vite puisque grâce aux codes barres et cartons laissés sur place le grossiste a été localisé, et l'auteur devrait être identifié très rapidement assure la procureure d'Avesnes sur Helpe Cécile Gressier.

Carrefour et Leclerc dont de nombreux produits proviennent ont également ouvert des enquêtes internes et dénoncent des actes contraires à leurs pratiques.

L'auteur de ces infractions risque une amende de 5e classe, jusqu'à 1500 euros pour dépôt sauvage dans la nature, et il sera aussi poursuivi pour non respect de la réglementation sur le stockage et la destruction des produits périmés. 

L'affaire est remontée jusqu'au gouvernement puisque ce matin sur twitter le ministre de l'agriculture et de l'alimentation s'est ému de ces dépôts sauvages

Choix de la station

À venir dansDanssecondess