Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nord Franche-Comté : 14.000 foyers privés de courant, un probable acte de sabotage

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

RTE va déposer plainte après un "acte volontaire" mercredi soir sur le transformateur de haute tension situé à Argiésans ayant entraîné une coupure de courant pour 14.000 foyers du Territoire de Belfort et de Haute-Saône, a-t-on appris ce jeudi.

Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration)
Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Benjamin Fontaine

Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité RTE annonce son intention de déposer plainte pour intrusion après l'incident survenu mercredi soir vers 20h30 sur le transformateur de haute tension (225.000 volts) situé à Argiésans, dans le Territoire de Belfort. Il s'agirait d'un acte de sabotage réalisé en marge de la mobilisation sociale contre la réforme des retraites.

Une coupure de courant de 15 minutes

Mercredi soir, environ 14.000 foyers du Territoire de Belfort et du Nord de la Haute-Saône se sont retrouvés brièvement privés d'électricité pendant environ 15 minutes. Sur son site internet, RTE parle d'une "coupure volontaire".

"Des personnes se sont introduites et ont manœuvré des disjoncteurs", précise une source en interne, contactée par France Bleu Belfort Montbéliard. Les lignes du transformateur ont dû être coupées provisoirement par sécurité. "Nous avons dû réaliser un délestage ponctuel pour réactiver le poste et retrouver un transport d'électricité sécurisé".

RTE va déposer plainte

Le gestionnaire "condamne fermement cet acte de malveillance" et rappelle qu'il est extrêmement dangereux de s'introduire sur ce type d'équipement, normalement interdit d'accès. Les actes de malveillance se sont multipliés ces derniers jours sur le réseau électrique en France, alors que le pays est touché par un mouvement social. Jeudi soir, cette coupure de courant n'avait pas été revendiquée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess