Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Produits périmés découverts dans la nature : l'auteur a été retrouvé

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Vingt quatre heures après l'ouverture d'une enquête pour dépôt illégal dans la forêt de Mormal (Nord), l'auteur a retrouvé. Il s'agit du bénévole d'une association d'aide aux démunis du Valenciennois. Il a reconnu les faits. Il risque une amende de 1.500 euros.

Lots d'invendus dans la forêt de Mormal
Lots d'invendus dans la forêt de Mormal - Association Mormal Forêt Agir

Vingt-quatre heures après l'ouverture d'une enquête à la suite de la découverte de trois dépôts illégaux de produits périmés des enseignes Carrefour et Leclerc dans le Nord, l'auteur a été identifié. 

Il s'agit d'un bénévole d'une association d'aide aux démunis du Valenciennois. Le quadragénaire a lui même appelé la gendarmerie sur les conseils du président de l'association, quand il lui en a parlé après la publicité faite autour de l'affaire. Le bénévole a été entendu jeudi par les enquêteurs.

Les denrées avaient été données à l'association, comme l'exige la loi, par les structures de la grande distribution qui gèrent les produits presque périmés.  Maiss une partie n'avait pas pu être distribuée à temps. Les produits étaient devenus impropres à la consommation.

Les produits devaient être donnés à une ferme pour nourrir les animaux

L'association avait donc proposé à une ferme à Locquignol près de la forêt de Mormal de les récupérer pour nourrir les animaux. Mais, quand il est arrivé,  le bénévole n'a pas trouvé les propriétaires et il a pris la décision d'abandonner les produits samedi et dimanche. L'homme a reconnu les dépôts dans la forêt de Mormal et d'Estrun à plus de 40 kilomètres de là. 

Les investigations se poursuivent pour savoir si il est aussi responsable du dépôt de Wasnes-au-Bac et s'il y en a d'autres. La procureure d'Avesnes sur Helpe préfère taire le nom de l'association pour ne pas lui porter préjudice car il s'agit bien d'une initiative personnelle du bénévole. Un bénévole qui risque une amende de 1.500 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess