Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mort d'Angélique : le suspect avoue avoir étranglé la fillette après avoir tenté de la violer

dimanche 29 avril 2018 à 9:36 - Mis à jour le dimanche 29 avril 2018 à 18:12 Par Isabelle Gaudin, La rédaction de France Bleu Nord et Nathalie Delpeyrat, France Bleu Nord et France Bleu

Le corps d'Angélique, 13 ans, disparue depuis mercredi à Wambrechies (Nord), a été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche à Quesnoy-sur-Deûle. L'homme de 45 ans placé en garde à vue "a rapidement avoué les faits", a expliqué le procureur de Lille. Le suspect avait déjà été condamné pour viol.

Le corps d'Angélique, 13 ans, disparue depuis mercredi à Wambrechies dans le Nord, a été retrouvé dans la nature
Le corps d'Angélique, 13 ans, disparue depuis mercredi à Wambrechies dans le Nord, a été retrouvé dans la nature - © ARPD

Wambrechies, France

Angélique, 13 ans, était portée disparue depuis mercredi à Wambrechies dans le Nord. Son corps a été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche à 1h30 du matin sur la commune voisine de Quesnoy-sur-Deûle. Un homme de 45 ans a été interpellé samedi soir. Il "a très rapidement avoué les faits et a emmené les enquêteurs à l’endroit où il avait abandonné le corps de la jeune fille", explique le parquet de Lille dans un communiqué. Le corps d'Angélique a été retrouvé dénudé. Une autopsie aura lieu lundi pour déterminer les causes exactes de sa mort. 

Selon les informations recueillies par france info de source proche du dossier, l'homme de 45 ans a reconnu lors de son audition avoir étranglé l'adolescente. Après l'avoir enlevée, il l'a conduite chez lui et a tenté de la violer. Angélique s'est débattue, c'est alors qu'il l'aurait tuée avant d'abandonner son corps sur la commune voisine de Quesnoy-sur-Deûle. 

Le suspect déjà condamné pour viol avec arme

L'homme interpellé samedi soir avait été condamné en 1996 pour des faits commis en 1994, qualifiés de "viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violence". Il avait été inscrit au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS) lors de sa création en 2004, précise le parquet. 

Il semble qu'Angélique connaissait suffisamment cet homme pour le suivre. Le suspect habite lui aussi à Wambrechies. L'adolescente avait été vue pour la dernière fois mercredi vers 16h30 dans un jardin public près de chez elle. Un jeune garçon de dix ans "l'avait vue partir avec un homme qu'elle semblait connaitre", indique le parquet. En tout cas, pour les parents de l'adolescente, c'était clair qu'il ne s'agissait pas d'une fugue. Elle avait laissé un mot disant qu'elle allait rejoindre des copines, mais elle n'est jamais rentrée chez elle. Une deuxième battue était prévue ce dimanche après-midi. 

Le corps d'Angélique retrouvé, ce que l'on sait - Visactu
Le corps d'Angélique retrouvé, ce que l'on sait © Visactu

Tout le village est complètement abasourdi" - Le maire de Wambrechies

Le maire de Wambrechies Daniel Janssens, réagit ce dimanche sur France Bleu Nord :   "On avait toujours espoir de la retrouver vivante, ce matin c'est l'effondrement pour tout le monde... Je suis très attristé, on compatit avec la famille, qui était bien connue à Wambrechies. Beaucoup d'habitants se sont mobilisés pour aider la police, organiser les recherches nécessaires. Du côté de la mairie, on a relayé l'avis de recherche avec la photo sur notre site internet. Malheureusement on a appris la nouvelle ce matin, tout le village est complètement abasourdi". Une cellule psychologique a été mise en place dans les locaux de l'école Sévigné  située 121 avenue du Maire Catteau, annonce la mairie de Wambrechies.

Une marche blanche en mémoire d'Angélique mardi

La mairie de Wambrechies organise mardi 1er mai une marche blanche en mémoire d'Angélique. Le rendez-vous est fixé à 14h, place du Général de Gaulle. Une urne destinée à recueillir les dons pour la famille Six sera mise à disposition à la mairie.