Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Mort d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais mis en examen pour assassinat après la découverte du crâne du militaire

mercredi 20 décembre 2017 à 15:38 Par Denis Souilla, France Bleu Berry, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Nordahl Lelandais a été mis en examen pour "assassinat" dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Arthur Noyer, a annoncé mercredi le procureur de la République de Chambéry. Par ailleurs, une analyse ADN a confirmé que le crâne du jeune militaire a été retrouvé sur le bord d'un chemin.

Pascal Claisse, commandant de la section de recherches de Chambéry, et Thierry Dran, procureur de la République de Chambéry
Pascal Claisse, commandant de la section de recherches de Chambéry, et Thierry Dran, procureur de la République de Chambéry © Radio France - Nelly Assénat

Chambéry, France

Nordahl Lelandais a été mis en examen mercredi pour "assassinat" dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Arthur Noyer, jeune militaire de 23 ans disparu le 12 avril vers 4 heures du matin. Nordahl Lelandais est déjà mis en examen pour "meurtre précédé d'un crime" et fait figure de principal suspect dans la disparition de Maëlys, cette fillette de 9 ans qui s'est volatilisée le 27 août au Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Pour justifier cette nouvelle mise en examen pour "assassinat", Thierry Dran, procureur de la République de Chambéry, a détaillé la téléphonie d'Arthur Noyer et de Nordahl Lelandais, qui correspondent aussi bien sur les horaires que sur la géolocalisation.

Il a aussi révélé qu'un crâne avait été découvert le 7 septembre à Montmeillan (Savoie) sur le bord d'un chemin par un promeneur. Des analyses ADN puis expertises ont confirmé le 18 décembre qu'il était bien celui d'Arthur Noyer.

  • Revoir en intégralité la conférence de presse du procureur de la République de Chambéry

Le crâne d'Arthur Noyer retrouvé en septembre

Thierry Dran, procureur de la République de Chambéry, a annoncé pendant cette conférence de presse que le crâne d'Arthur Noyer a été retrouvé par un promeneur, le 7 septembre dernier à Montmélian (Savoie). Lundi 18 décembre, "le laboratoire chargé de l'analyse génétique avertissait le parquet de Chambéry une correspondance entre l’ADN prélevé sur le crâne et celui d’Arthur Noyer. L'ADN prélevé sur le crâne était bien celui d'Arthur Noyer".                       

Les étranges recherches de Nordahl Lelandais sur internet

Le parquet de Chambéry a par ailleurs confirmé que Nordhal Lelandais avait effectué d'étranges recherches sur internet sur son téléphone portable, le 25 avril 2017, soit quinze jours après la disparition d'Arthur Noyer. "L'examen du téléphone de Nordahl Lelandais a établi qu'il avait effectué des recherches sur internet sur la requête 'décomposition d'un corps humain'".

La chronologie de la soirée d'Arthur Noyer

Les enquêteurs ont pu définir qu'Arthur Noyer a passé la soirée du 11 avril à Chambéry, "d'abord dans un restaurant puis dans un bar au Carré Curial (quartier à Chambéry, ndlr) jusqu'à 0h35". Il s'est ensuite rendu dans un autre bar jusqu'à 1h07. Puis dans un troisième bar entre 1h10 et 1h20, enfin dans une discothèque, toujours au Carré Curial. Il est parti ensuite, seul, à pied, où des images de vidéosurveillance le filment à 2h56. 

La géolocalisation de son téléphone ont permis d'établir qu'à 3h01, il a déclenché le relais de la place Paul-Chevallier à Chambéry. A 3h05, il a déclenché alors un relais téléphonique sur la commune de Saint-Baldoph, située à six kilomètres de Chambéry. Six minutes plus tard, le téléphone d'Arthur Noyer a borné à Apremont, situé à 7,5 km de Chambéry. 

"La vitesse de déplacement démontrait clairement qu'Arthur Noyer s'était déplacé dans un véhicule et non plus à pieds" — Thierry Dran, procureur de la République de Chambéry

"A compter de 4 heures du matin, le téléphone portable d'Arthur Noyer n'émettait plus", selon le procureur de la République de Chambéry. Par ailleurs, pour Thierry Dran, "la vitesse de déplacement démontrait clairement qu'Arthur Noyer s'était déplacé dans un véhicule et non plus à pied".   

Les téléphones des deux hommes au même endroit

En parallèle de l'enquête sur la disparition de Maëlys, les enquêteurs ont pu mettre en évidence que "les deux téléphones utilisés par Nordahl Lelandais avaient déclenché les mêmes relais que ceux d'Arthur Noyer entre 23h48 et 3h41".

Les enquêteurs ont pu démontrer que Nordahl Lelandais se trouvait au même moment, au même endroit au Carré Curial où se trouvait Arthur Noyer.   

Un véhicule Audi, comme dans l'affaire Maëlys

Lors de leurs investigations, grâce aux diverses images de vidéosurveillance, les 11 et 12 avril, sur les lieux où a été aperçu Artrhur Noyer, les enquêteurs ont pu fait apparaître la présence d'un véhicule de marque Audi, à plusieurs reprises, "dans les mêmes créneaux horaires et aux mêmes endroits qu'Arthur Noyer". 

"Après l'affaire Maëlys, un lien a pu être fait avec le véhicule de Nordahl Lelandais" — Thierry Dran, procureur de la République de Chambéry 

2900 personnes sont propriétaires de véhicule de ce type, dont Nordahl Lelandais. "Après l'affaire Maëlys, un lien a pu être fait avec le véhicule de Nordahl Lelandais (une Audi A3, ndlr), a expliqué le procureur de la République de Chambéry.

  - Aucun(e)

D'autres affaires suspectes ?

"On va regarder toutes les disparitions inquiétantes dans la région" — Thierry Dran, procureur de Chambéry

Selon les informations révélées par France 2, les enquêteurs pourraient aussi étudier des liens entre Norddahl Lelandais et des faits datant de 2011 et 2012. Tout d'abord, Jean-Christophe Morin, disparu en 2011, et Ahmed  Hamadou, disparu en 2012. Tous deux avaient été vus pour la dernière fois à la sortie du festival de musique électronique Elements, au fort  de Tamié, près d'Albertville (Savoie).

Nordahl Lelandais conteste les faits

"Les deux téléphones utilisés le 12 avril par Nordahl Lelandais ont été éteints à 3h31 pour l'un et 3h41 pour l'autre. Ils ont été rallumés le lendemain matin à 7h53 au domicile de Nordahl Lelandais."   

"Durant sa garde à vue, Nordahl Lelandais a contesté l'ensemble des faits lui étant reprochés, tout en admettant s'être retrouvé à Chambéry et à Saint-Baldoph, dans les créneaux horaires relevés par les analyses de la téléphonie et de la vidéoprotection, et donc en même temps qu'Arthur Noyer". 

Lors de la signification de sa mise en examen pour assassinat, Nordahl Lelandais a décidé de ne pas répondre aux questions qui lui étaient posées. Le Parquet a requis le placement en détention provisoire dans cette affaire.

  - Visactu
© Visactu